Start It

dettmann

Live Report : Marcel Dettmann au Block

 live-report--marcel-dettmann-1455379818.jpg

 

On sentait comme une odeur de Berlin-Est dans l’air de Bordeaux. A raison. Le 11 février dernier, l’immense Marcel Dettmann avait quitté la capitale allemande pour enflammer le Block. Sans surprise, le club est plein dès minuit. Grâce au warm up intense du talentueux résident Fabio, la foule est en ébullition et trépigne d’impatience à l’idée d’en découdre avec le géant de la techno. Celui-ci arrive aux platines sur les coups de 2h00 pour délivrer un set qui ne durera pas moins de quatre heures. De quoi ravir les 600 afficionados qui avaient pris la bonne décision en venant ce jeudi soir.

 

live-report--marcel-dettmann-1455379825.jpg

Marcel Dettmann a vite cerné les attentes des teuffeurs venus au Block. A l’image de ce qu’il propose lorsqu’il sévit au Berghain, le DJ balance une techno dark aux sonorités industrielles. La foule est conquise et son enthousiasme continue de croitre à mesure que le temps défile. A 5h00, alors que la piste ne désemplit pas, le Berlinois s’apprête à donner le coup de grâce afin de faire hurler la salle de plaisir. Son set s’envole alors vers des sommets toujours plus décapants, soutenu par un jeu de lumière explosif qui fera de cette dernière heure de son le véritable climax de la soirée.

live-report--marcel-dettmann-1455379832.jpg

Si le public se souviendra longtemps de cette soirée, il semblerait que Marcel Dettmann ait également apprécié l’atmosphère du club et l’attitude de l’audience : « il y avait belle mixité parmi les gens venus ce soir. Il y avait de vrais passionnés de musique, d’autres venaient avant tout pour prendre du bon temps. Ça donnait un mix vraiment sympa au final », expliquait-il à Start It après son set. Maintenant que les présentations ont été faîtes, à quand les prochaines retrouvailles avec Marcel Dettmann au Block?

Ecrit par Raphael Homassel

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Ninho, le Chef du Rap Français
SURPRISE ! Le nouvel album d’Angèle est déjà disponible
Captaine Roshi: De serpent à dragon