Start It

Broken Back

[Live Report] Broken Back @Rock School Barbey

Vendredi 3 mars – 20:30. Le temps est pluvieux mais la motivation est là : Broken Back se produit ce soir-là à la Rock School Barbey. Le monde est au rendez-vous et la fil d’attente se précise peu à peu devant la salle de concert.
Presqu’un an après son dernier passage à Bordeaux, Broken Back alias Jérôme Fagnet est de retour pour notre plus grand bonheur.

21:00

Pour commencer la soirée, la première partie se compose d’un duo aérien très psychédélique : Napkey. Le duo, composé de Benjamin Cholet et Justine Rousseau, nous livre une mélodie électronique et planante hors du commun. Les chansons produites mêlent des extraits de films de Science-Fiction et des voix robotiques qui nous amènent dans un ‘voyage galactique’ comme ils aiment le dire.

Le synthé à la Jean-Michel Jarre accompagne les chansons et nous fait danser sur des chansons comme ‘Aqueduc’, ‘Pegasus’, ‘Dive’ ou encore ‘Le Chat (spécialement dédié aux célibataires présents ce soir-là), qui nous font découvrir des compositions toutes plus originales les unes que les autres. Napkey a réussi ce soir-là à intriguer la Rock School ce qui n’est pas chose facile lorsque l’on se produit en première partie.

L’originalité du groupe Napkey ensorcèle toute la salle et c’est avec regret que l’on voit ce duo doux et aérien s’éclipser trop rapidement.

22:00

C’est à 22:00 que le groupe Broken Back fait son entrée sur scène. Contrairement à ce que l’on pourrait penser (son nom ainsi que l’univers anglo-saxon du groupe), le chanteur est Français et originaire de la magnifique ville de Saint-Malo en Bretagne.

Sur la scène de la Rock-School trois personnes s’avancent et se mettent en place. Le batteur Sam, la magnifique Akemi -nouvelle au sein du groupe depuis Septembre- qui pratique le chant, les percussions, le synthé et la guitare (rien que ça !), et bien sûr Broken Back, aka Jérôme Fagnet.

Pour l’anecdote, si Broken Back arbore ce nom de scène, c’est en raison d’un trop grand surmenage qui lui avait bloqué deux vertèbres et l’avait donc obligé à rester bloqué chez lui, l’amenant ainsi à développer sa passion pour la musique.

Le concert commence et l’univers folk-électro du chanteur ainsi que sa voix éraillée nous envoûtent immédiatement. La voix du chanteur est extrêmement singulière mais travaillée avec précision.

L’énergie dont fait preuve le groupe est aussi à souligner puisqu’elle réussit à faire danser la salle pourtant complète de la Rock School. Après une reprise du groupe The Avener, l’artiste nous joue ses titres de son album ‘Broken Back’ dans une ambiance totalement solaire en accord avec cet EP très positif et ressourçant qui mêle des titres pop comme ‘Say’ ou les célèbres ‘Happiest Man On Earth’ et ‘Halcyon Birds’ mais aussi des titres plus folks avec ‘Young Souls’ et ‘Excuses’.

 

 

Plus les titres s’enchaînent et plus Broken Back prend le contrôle sur notre morale et nous communique sa joie de vivre et sa bonne humeur tout en nous dévoilant un trait d’humour bien marqué accompagné d’un talent de danseur que l’on ne soupçonnait pas ! Le concert passe à une vitesse folle et c’est avec tristesse que le concert se termine aux alentours de 23:30.

Conclusion : nous attendons avec impatience son prochain concert Bordelais !

 

Ecrit par Marion BARBINI.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Top 5 des compilations de 2022
Jersey Drill : Le nouveau genre favori de l’underground
Le grand retour de Kendrick Lamar