Start It

19179591_10211331073011267_309615813_o

[LIVE REPORT] Équipe de Foot et The Growlers, un petit bout de Californie au Krakatoa

Mercredi 7 juin, après une journée de travail sous une chaleur étouffante, Camille et Loïc se sont rendus au Krakatoa afin de voir The Growlers, un groupe de rock californien, découvert grâce au label de Julian Casablancas : Cult Records.

Le concert débute sur un groupe qui n’hésite pas à donner du sien, Équipe de Foot. À seulement deux sur scène (guitare – batterie, le duo de choc), le groupe a réussi à retourner la salle grâce à des riffs de guitares saturés évoquant les Black Keys, et grâce à un batteur qui n’a pas peur de péter son matos.

Après une prestation très énergique, le temps de prendre l’air et une bière s’impose car ils se sont tellement dépensés sur scène qu’ils ont donné soif à toute la salle.  La première partie a bien donné le ton.

Place maintenant au groupe The Growlers :

Le groupe arrive tranquillement sur scène, les cheveux au vent pour certains, un air nonchalant pour les autres. Une fois bien installés, ils commencent à faire ce qu’ils font de mieux, nous apaiser l’esprit.

Leurs morceaux jonglent avec les différents styles, en passant du rock garage, à l’indé, l’alternatif mais aussi par le rock californien. Ils parviennent à nous transmettre tout le bien être de Californie à travers leur musique. La plage, le sable… Ils nous donnent envie de nous poser dans un hamac avec un cocktail en ayant pour seule activité de regarder le soleil se coucher. La voix légèrement rauque du chanteur apporte un côté plus intimiste à ce concert. Le public en est ressorti détendu et rafraichi, ce qui est un bon point avec la météo actuelle.

Encore bravo au Krakatoa pour cette belle découverte !

 

Écrit par Camille Petrelli.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Le Boom Bap : ce style intemporel
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!
Retour sur nos albums préférés de l’année 2021