Start It

Choeurspi

“Choeurspi”, l’avènement du Hip-Hop Bordelais

Bordeaux est peu connue pour sa scène Hip Hop, cependant cela tend à changer. Le 23 Juin dernier sortait  Décrocher du Système, premier clip de l’Ep « Choeurspi » porté par le rappeur Keurspi, le chanteur aux influences africaines, DRBX, et l’ancien champion de France de beatbox, Beasty.

Ce projet met en avant les différents visages du Hip-Hop, ce qu’on retrouve notamment dans le clip qui rassemble aussi bien danse, chant, beatbox et rap. En guise de pied de-nez à ceux qui pensent que le hip-hop est conditionné à la rue, au street art et aux cités, le collectif a tourné le clip dans les beaux quartiers bordelais, à côté du Grand Théatre, notamment pour symboliser l’omniprésence du hip-hop dans la ville.

La particularité de cet Ep est que le trio l’a réalisé uniquement à partir de vocales, ce qui représente un réel parti-pris à l’heure où le rap flirt de plus en plus avec les instrus et les prod’ électros (les derniers albums de Disiz et de Lomepal vous le démontreront).

Ainsi cette signature musicale donne un esprit assez oldschool à cet Ep : un beat marqué, un rap épuré et articulé allant droit à l’essentiel. Loin des clichés du rap français actuel, les trois artistes évoquent surtout une envie d’aller de l’avant, une rupture avec le quotidien et un besoin accru de reconnaissance.

Keurspi, le rappeur à l’origine du projet, n’est pas inconnu à la scène bordelaise. Ayant commencé le rap aux côtés de Fayçal, il a remporté le tremplin musical de la Rockschool Barbey en 2014, depuis il continue son ascension en jonglant entre les projets solos et collectifs.

Son flow rapide et ciselé, à la plume percutante, les refrains chantant de DRBX et les rythmes de Beasty créent un ensemble métissé et singulier. « Choeurspi », leur nouvel EP est constitué de six titres : Le Speaker, La Tatane, J’avance, J’t’explik, L’alchimiste et le fameux  Décrocher du système  sur lequel ils ont invité Al’Ancienne, un autre duo de rappeurs bordelais en train de monter.

Cette année, ils ont écumé les scènes françaises, on a pu les voir au festival Musiques Métisses à Angoulème, en showcase à la Rockschool et ils ont récemment fait l’ouverture de la Fabrik à Déclik, un festival inspirant et invitant les jeunes à développer leur potentiel à Bordeaux. Cet été, ils entreprennent une tournée en Afrique afin de représenter la France dans les jeux de la francophonie à Abidjan, ils passeront entre temps par la Mauritanie et le Sénégal.

Après l’âge d’or du rap à Marseille et à Paris, espérons que ce soit au tour de notre Belle Endormie de connaitre le déploiement de sa scène hip-hop notamment grâce à ce trio plus que prometteur.

 

Par Margaux Philippon.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!
Retour sur nos albums préférés de l’année 2021
Le retour du V