Start It

chester-bennington-photo-e1500574858599

Chester Bennington ~ Linkin Park

« Je ne peux imaginer un monde sans ta présence. »

Tels étaient les mots de Chester Bennington, chanteur du groupe de rock Linkin Park lors de l’annonce du suicide il y a deux mois de son ami Chris Cornell, connu pour être le chanteur de grunge du groupe Soundgarden.

Et, en un macabre symbole, le 20 Juillet, jour de l’anniversaire de Chris, c’est au tour de Chester de mettre fin à ses jours par pendaison, des suites de ses addictions et de sa profonde dépression.

A travers cette mort brutale, on ne peut s’empêcher de se remémorer la disparition dans les mêmes circonstances de Kurt Cobain, en 1994, à travers l’influence que ces deux personnes ont eu sur leurs générations.

En effet, Linkin Park comme Nirvana à son époque a pu servir d’exutoire à une jeunesse rebelle en manque de repères, à travers ses textes rageurs mais également à l’aide de mélodies puissantes, à l’instar de l’une des chansons phare du groupe : Final Masquerade.

Avec 7 albums en 17 ans, Linkin Park a su marquer de son empreinte les deux premières décennies du XXIe siècle et a toujours été un groupe dur à répertorier tant il a pu évoluer.

Si on le considère bien souvent comme un groupe de nu-métal, associant la force du heavy métal aux sonorités de l’électro ou l’énergie du hip-hop, leurs derniers albums traduisaient leur volonté de davantage s’accorder aux sonorités de la pop-rock, avec des titres plus calmes, comme « Heavy ».

Ce changement de direction musical leur a valu nombre de critiques récemment, mais une chose est sûre : personne ne peut remettre en cause le talent de celui qui restera une des voix les plus puissantes de notre génération : Chester Bennington ( Qui se permet même de reprendre du Adèle, en toute impunité).

Enfin, il faudra s’y faire, une part musicale de notre adolescence s’en est allé…  N’hésitez plus à aller voir des concerts, vivez vos lives à fond si vous avez la chance de voir vos artistes préférés, et n’oubliez pas que rien n’est malheureusement éternel (sauf Pharrell Williams).

Quoi de mieux pour finir en beauté qu’un featuring/live d’anthologie entre Jay-Z et Linkin Park…en un dernier hommage, Rest In Peace Chester Bennington.

 

Par Matthieu Le Goff

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Le Boom Bap : ce style intemporel
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!
Retour sur nos albums préférés de l’année 2021