Start It

CBA30555-2DA0-4937-83D3-0B2935BFCB1E

Astropolis #24 : Destination Cosmique

Après un an d’attente, la folie Astro est retour ces 6, 7 et 8 Juillet et compte bien faire résonner Brest au son de la techno !

Durant tout le week-end, les festivaliers pourront partager leur amour des musiques électroniques dans une ambiance festive grâce à une multitude d’événements visant à faire découvrir ces musiques à tous les publics. Du chineur de vinyles professionnel au fan de pétanque, personne ne sera laissé pour compte.

Dans ce programme éclectique, il y a des événements qu’il ne faut surtout pas manquer, comme les 30 ans du Rex Club avec la présence des Kosmopolite DJ à la Passerelle vendredi. Samedi, on se retrouve à l’épique Mix’N’Boules sur la place Guérin puis au Piknic Électronik où tu pourras chiller face à la mer en attendant Keroual. On oublie pas les enfants qui auront le droit à un set de Sacha Mambo lors de l’Astroboum.

Après avoir bien profité de la journée, une question subsiste : “elle est où la grosse technooo?”

Les nuits d’Astro réservent de belles surprises aux fêtards cette année. Ils auront le choix entre une ambiance warehouse sublimée d’une techno berlinoise avec Peter Van Hoesen et DJ Pete aka Substance lors de l’Astroclub vendredi. Pour les festivaliers d’humeur plutôt « Groovy » RDV au Bunker Palace pour les 30 ans du Rex en compagnie du grand Agoria qui présentera un nouveau live show, Kórnel Kóvacs et Molly seront également aux commandes.

Dimanche, seuls les plus vaillants tiennent encore debout après la claque Keroual, et ces courageux pourront profiter des dernières notes du festival dans la pénombre du Cabaret Sonique.

Keroual : Le décollage

Soirée mythique du festival, Keroual fait partie de ces soirées pour lesquelles on est prêt à oublier les longues heures de route jusqu’à Brest.

“Astro Keroual”, c’est une ambiance particulière : un cadre enchanteur et une décoration qui donne un côté mystérieux au Manoir. Mais ne vous y trompez pas, sous cette décoration de Contes de fées, l’orga compte bien nous offrir une teuf à en retourner le Manoir. L’esprit Rave des débuts est toujours là et c’est une programmation entre techno pointue et hardcore sauvage qui va nous régaler sur non pas 4, mais 5 scènes samedi soir.

Sur l’Astrofloor on retrouvera le pionnier, Laurent Garnier, suivi de Nina Kraviz qui sera à nos côtés pour un set dévastateur après 4 ans d’absence. Enfin, la techno Berlinoise sera à mise l’honneur avec le Duo Modeselektor.

Pendant ce temps, La Cour vibrera aux sons de Not Waving, Dax J et du live du trio LSD, une première en France.

Le Dôme sera mené par les live de TRMA, 440HZ, SZ et Unklevon pour clôturer la soirée avec Animal Holocaust.

Pour cette 24ème édition, Manu le Malin nous offre la crème de la scène hardcore/gabber sous le chapiteau de Mekanik. Un line-up qui s’annonce assez brutal avec 14Anger, suivi d’un live de [KRTM],  Densha Crisis, et l’incroyable trio ISR formé par Lenny Dee, Malke et Satronica

Belle surprise cette année, une nouvelle scène fera son apparition à Keroual : le Red Bull Music Boom Bus où l’on aura le plaisir d’y retrouver la talentueuse RAMZi pour une performance live, ou encore Zaltan en b2b avec Sacha Mambo.

PS : Du soleil est annoncé pour les 3 jours, événement rare à Brest alors on en profite !

Alexandra Letort

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Captaine Roshi: De serpent à dragon
Jul annonce la sortie de son nouvel album “Indépendance”
Raska dévoile la “Big Santa Tape”