Start It

4AE47727-62DD-4467-A286-D7EBA156FA08

Anetha aux commandes de l’Iboat, dans son port d’origine

Après avoir joué dans les plus hauts lieux de la scène techno française et internationale, la productrice et DJ, Anetha nous fait l’honneur d’un retour aux sources à bord de notre cher Iboat.

Anetha est une étoile montante de la scène techno française et se produit à l’international dans des lieux réputés comme la Concrete (Paris), le Reaktor (Amsterdam) ou encore le mythique Berghain (Berlin) pour ne citer qu’eux.

Malgré cette ascension fulgurante à l’étranger, l’artiste n’en oublie pas moins son pays d’origine. Co-manager de Blocaus series et résidente des soirées Blocaus à Paris, Anetha est impliquée dans des projets visant à développer la scène techno en France.

Ce vendredi 3 août, la DJ propose un set de 3h au public bordelais, un public qu’elle connait bien puisque c’est ici qu’elle a grandi.

Il est un peu moins d’1h du matin mais la canicule est toujours étouffante, les bordelais débutent leur soirée sur les quais et rapidement on entend plusieurs groupes qui se hâtent de passer la nuit sur le fameux ferry.

La première partie de soirée est assurée par Loner, un autre enfant du pays. Techno rythmée et sonorités planantes : l’artiste chauffe une foule déjà bouillonnante qui s’abandonne facilement à la danse.

Sous le coup des 3 heures, la vedette de la soirée prend délicatement les commandes des platines et nous offre une transition des plus réussies en nous laissant entrevoir ce qui nous attend dans son set.

Dès le début, le ton est donné : toute la cale de l’Iboat est secouée par les kicks puissants d’Anetha.

Dans le public, on distingue les fervents admirateurs des curieux venus s’initier à la techno de l’artiste d’origine bordelaise. Cependant la foule s’accorde dans une danse aux mouvements bruts, bravant la vague de chaleur de cette nuit d’été.

Anetha est énergique et audacieuse : elle danse en communion avec la foule tout en jouant des tracks imprévisibles. Oscillant entre techno sombre et musicalité, le set évolue peu à peu vers l’Acid tout en conservant des sonorités Groovy et Old School, tenant en haleine les danseurs jusqu’au bout de la nuit.

Quel autre titre que Trance & Acid aurait mieux convenu pour le closing d’Anetha ? Dès les premières notes les réactions ne se font pas attendre et le public est en exaltation.

https://youtu.be/Q5KP5xWtNvE

La soirée touche déjà à sa fin et nous laisse avec un enthousiasme et une fierté certaine pour cette artiste émérite que notre belle ville de Bordeaux a vu grandir.

Pauline Gutierrez

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Retour sur nos albums préférés de l’année 2021
Le retour du V
La 25ᵉ édition du festival Art Sonic célébrera la Normandie