Start It

45736522_1143219982502799_5850603797776171008_n

[LIVE REPORT] Vald, à l’ascension d’un rocher déjà conquis

Troisième date pour Vald et son XEU TOUR ! C’est au Rocher de Palmer que le rappeur d’Aulnay-sous-Bois fait son arrêt, au plus grand plaisir de son public bordelais qui est bien présent, le concert étant annoncé complet.

 

Coehlo est là pour assurer la première partie et commence à chauffer la foule grâce aux morceaux de son premier album Vanités, tout juste sorti du four. Le jeune kicker nous expose un projet qui sait allier instrus planantes et gros turnup, le tout avec un style à la Swing. La salle se remplit au fur et à mesure et l’excitation est palpable. Une chose est sûre, personne n’est prêt pour ce qui va arriver dans quelques instants.

 

Après une grande attente, Vald, accompagné de son fidèle acolyte SuikonBlaz AD, débarque sur la scène du Rocher en commençant avec Primitif devant une horde de jeunes prêts à en découdre. Une frénésie générale commence à grandir, des pogos se créent de partout et la température ne cesse de grimper. Les titres s’enchaînent sous la forme d’un medley et l’artiste aux airs de « branleur » prend un malin plaisir à jouer avec son public.

 

Fin de la première partie du concert, un entracte s’impose afin de reprendre des forces. SuikonBlaz prend le contrôle des platines et s’amuse en passant quelques tracks.

 

Reprise du show, Vald n’hésite pas à piocher des morceaux dans son ancien album Agartha avec des sons comme Petite Chatte, Poisson et LDS. La folie du rappeur a définitivement pris le contrôle de la salle et est à son apogée lorsque l’instru de Dragon retentit suivi par son feat avec Lorenzo. S’en suit un instant où Suikon nous fait quelques sons en solo : Offshore et Dis Moi Tout BB. L’atmosphère redescend légèrement, le backer nous apporte une touche de mélancolie. Vald reprend le mic et nous sommes replongés dans son univers complètement barré avec Ma Meilleure Amie et le bon vieux Selfie dont on ne se lassera jamais.

 

La fin du concert approche et le rappeur du 93 veut finir en apothéose en entamant une énième fois le titre phare de XEU : Désaccordé. Les derniers moshpits sont faits avec ferveur, c’est le moment de tout donner. Vald adresse ses derniers mots à la foule et remercie toutes les personnes qui se sont déplacées pour cette soirée forte en émotions.

 

Nous sortons de la salle trempés de la tête aux pieds et complètement épuisés. Nous en profitons pour aller à la rencontre de personnes ayant participé au concert pour recueillir quelques avis. Nous sommes tous unanimes, l’expérience était INCROYABLE !

 

Vincent & Corentin

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Captaine Roshi: De serpent à dragon
Jul annonce la sortie de son nouvel album “Indépendance”
Raska dévoile la “Big Santa Tape”