Après une après-midi passée à rencontrer des artistes plus talentueux les uns que les autres au Palmer Street’Art,nous nous préparons à nous déhancher au rythme de la Trance. Au programme ce soir : deux groupes français de Natural Trance réunis pour nous en mettre plein les oreilles. C’est le mythique groupe Hilight Tribe qui a été choisi pour marquer l’ouverture de cette soirée. Nous avons pu assister à leurs balances en fin d’après-midi et leur prestation s’annonce explosive. Ce sera ensuite au tour de La P’tite Fumée, autre groupe célèbre qui mêle percussions musclées et accents tribaux à la perfection.

Nous arrivons dans une salle comble. Le premier morceau d’Hilight Tribevient de commencer et le public est déjà en folie. Nous sommes surpris par la diversité de celui-ci : toutes générations et tous styles sont confondus pour danser d’un même pas.
Le groupe enchaîne ses célèbres morceaux avec un dynamisme et une ferveur impressionnante, comme si c’était la première fois. Ce groupe qui fait le tour du monde n’en reste pas moins toujours aussi passionné.

Leur performance est riche musicalement parlant et ferait taire ceux qui clament que la Trance ne s’apparente pas à de la musique. La base du kick est réalisée par la grosse caisse, le bassiste réalise le kick-basse, tout cela accompagné par une batterie et des pédales filtres : tout cela donne une réelle impression de techno-trance LIVE.

Quand Free Tibet, la track la plus célèbre du groupe retentit (le remix de Vini Vici comptabilise pas moins de 81 millions de vues sur YouTube !), c’est l’apothéose. Le public connaît par cœur les moindres variations de rythme et même les paroles du titre. Le groupe finira sa prestation par ce morceau, enregistré cette fois-ci pour qu’ils puissent danser et interagir avec leur public. Des mains se tendent au premier rang dans l’espoir de toucher celles des membres d’Hilight Tribe. On entend des personnes crier « merci » à l’intention du groupe, qui répond à cela par « non, c’est vous ! » accompagné d’un geste significatif, les mains jointes comme pour remercier à leur tour ce public qui a été plus que coopératif.

 

Nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec deux membres du groupe. Après une discussion riche et profonde avec ceux-ci, nous voilà de retour dans la salle principale du Rocher de Palmer pour la toute fin de la prestation de La P’tite Fumée. La foule n’a pas perdu son énergie et les expressions sur les visages de ces artistes, souriants au possible, en témoignent. C’est ensuite au tour du bordelais Phénotypede chez Trance Mission de prendre les commandes de la salle afin de mettre un point final à ce voyage d’un week-end. L’occasion pour nous de continuer à danser jusqu’au bout de la nuit dans l’antre d’un rocher qui n’aura cessé de bouillonner.

Nous clôturons cette série de Live Report en vous invitant à participer à la prochaine édition du Millésime Festival qui aura lieu en extérieur à la Réole. Au programme, 3 scènes et un méchant line up : Avalon, Vandal, Elisa Do Brasil, Darktek et bien d’autres encore… L’équipe Start It sera présente : on vous attend de pied ferme les 31 mai et 1er Juin prochains !   

Elisa, Maelig & Pauline