Miles Kane enflamme la Rock School Barbey !

 

La Rock School Barbey a reçu, mardi 21 mai Miles Kanes pour un show explosif.

Salle pleine, nous arrivons pour la première partie jouée par You Said Strange. Le groupe originaire de la Haute-Normandie, plus précisément du Vernon, enflamme la scène avec leur rock psyché. Leur dernier album, Salvation Prayer sorti en 2018 nous place dans une atmosphère envoûtante où les jeux de guitare et les voix nous transportent dans un autre univers. La scénographie accompagnant superbement bien la musique, plonge les quatre musiciens dans une lumière rouge éclatante. Une première partie tellement réussie qu’on aurait aimé qu’elle perdure encore et encore.  
On vous glisse un petit aperçu de leur dernier album, groupe à suivre de très près!

Miles Kane entre en scène accompagné de ses quatre musiciens dont une femme à la batterie,Victoria Smith. Oui, on le précise car c’est cool de voir une batteuse dans un groupe masculin. Habillés de blanc, ils enflamment instantanément la scène en ouvrant les hostilités avec Silverscreen du dernier album Coup de Grace sorti en août 2018.

La salle, pleine à craquer, est directement mise dans le bain. Téléphone en main, les fans des premiers rangs n’hésitent pas à filmer dès les premières notes Miles Kane en costume blanc pétant et maquillage bleu pailleté sous les yeux. Il s’agite, danse avec sa guitare et occupe tout l’espace. La relation avec le public est instantanée. Ils connaissent les chansons par cœur, les yeux rivés sur l’artiste, ils sont hypnotisés par sa prestation.

A partir de la quatrième chanson, l’atmosphère redescend vers des notes plus douces, une mélodie plus calme faisant transporter tout le public dans une bulle de romantisme. Le contact est différent, il n’hésite pas à faire des poignées de main et échanger des regards avec son auditoire. Puis il repart de plus belle, l’énergie qu’il dégage n’est pas descriptible. C’est une bête de scène. Il électrise la salle avec ses solos de guitare et sa voix puissante, enchaînant les titres de son nouvel album Coup de Grace. Puis soudain, il vient à jouer sa célèbre chanson Rearrange de l’album Colour Of The Trap. Le public est en feu, tout le monde danse, saute et crie. Il nous laisse chanter le refrain, la salle s’allume, on distingue alors la folie ambiante. A la fin de la chanson une ovation lui est faite. L’enchaînement se poursuit avec Don’t Forget Who You Are. Chemisier ouvert jusqu’au nombril, Miles Kane livre sa dernière prestation avant le rappel. Il laisse la salle a capella, chanter le refrain sans relâche “Don’t forget who you are. La la la, la la la la la la” et revient avec son équipe quelques secondes plus tard pour terminer son titre.

Le meilleur pour la fin, les premières notes de son célèbre Come Closer font l’effet d’une bombe. Les spectateurs infatigables ne souhaitent pas que ça s’arrête. Acclamé, les applaudissements ne semblent pas s’interrompre. Miles Kane salue, sourire au lèvre et se retire.

N’étant pas particulièrement fan de son dernier album, sa prestation me réconcilie avec ses musiques. Il fait le show tout en restant juste et crée un lien fort et immédiat avec son public. Qu’on aime ou non ses chansons, il est impossible de ne pas apprécier sa prestation et son énergie.

Nina Kulundzic