Le groupe britannique Temples a sorti son troisième album Hot Motion vendredi dernier, un album attendu depuis Volcano de 2017. Après un changement de label, Temples nous offre son premier single en juin dernier, morceau éponyme de l’album : Hot Motion. S’en suit deux autres single You’re Either On Something et Context, un bon avant-goût de l’album. Grâce à Temples, le rock psychédélique Anglais est loin de disparaître. La pochette de l’album, clairement vintage, nous ancre dans cet univers de rock des années 60 et 70, aux sonorités proches des Beatles ou des débuts de Pink Floyd.

Pendant près de 45 minutes, nous sommes comme bercés. Temples nous prend par la main tout au long des onze titres et nous fait voyager dans ce monde presque onirique qui caractérise parfaitement le groupe.

L’opus manque cependant de relief. Si Holy Horses est assez rythmée et Atomise a une touche plus mélancolique, les morceaux s’enchaînent peut-être trop facilement. En effet, les mélodies se ressemblent toutes, on retrouve les mêmes sonorités psychés, et n’observons aucun réel changement de rythme entre les morceaux. Chaque titre est sur la même lignée que le précédent, comme si tout l’album était finalement une seule et même chanson. Toutefois, cet aspect répétitif permet également de construire cet univers onirique stipulé précédemment. On s’embarque dans un voyage, on se laisse guider du début à la fin, le tout est de savoir se laisser transporter.

Hot Motion est donc un album travaillé, mais qui ne nous a pas tout à fait surpris. Cet opus reste tout de même une valeur sûre, le Temples auquel nous nous attendions et qui ne peut définitivement pas nous décevoir.

Enjoy & Stay Tuned.