Après 3 ans d’absence, le groupe de rock français Skip The Use reviennent sur le devant de la scène avec un nouvel album, Past & Future sortis le 18 octobre dernier. C’est donc le jeudi 7 novembre 2019 au Rocher de Palmer à Bordeaux que nous retrouvons le groupe pour la première date de leur tournée !

Skip The Use est un groupe de rock dont les chansons sont interprétées en anglais par le chanteur Mat Bastard. Le groupe fut créé en 2008, puis reformé après une pause de deux ans entre 2016 et 2018. Ils sont aujourd’hui bien lancé et paré pour redonner un second souffle à leur musique puisqu’ils seront sur les routes jusqu’à fin 2020. 

C’est avec surprise que nous avons rencontré hier soir au Rocher de Palmer un large public assez intergénérationnel allant de la vingtaine à la cinquantaine d’années. Le groupe très dynamique a maintenu une cadence infernale pendant tout le concert, pour notre plus grand plaisir d’amoureux de la culture rock and roll.

En plus d’inaugurer leur grand retour après une absence de trois ans, le chanteur Mat Bastard fêtait ses 40 ans et c’est sous des chants d’anniversaire scandés par le public que le concert débute. Un peu plus tard, l’équipe de Skip The Use et du Rocher de Palmer sont intervenu pour fêter une nouvelle fois cet événement, ce qui a donné une saveur particulière au concert. Cela a même contribué à la création d’un lien fort avec le public qui se sent tout de suite chanceux et privilégié de pouvoir partager ce moment unique  avec le chanteur.

Skip The Use reste fidèle à son image et à la hauteur des attentes de son public, les musiciens ont su chauffer la salle du début jusqu’à la fin avec une énergie prenante qui ne laisse personne indifférent et qui donne inévitablement à chacun l’envie de taper du pied. Le chanteur interagit avec humour tout au long du concert, créant de nombreux moments de complicité avec le public. Il n’hésite pas à faire participer les spectateurs à plusieurs de ses chansons comme « Your turn to love », une musique écrite en soutient et contre la pression exercée sur les femmes.

Ils nous ont interprété l’intégralité de leur dernier album et c’est avec plaisir que l’on retrouve la pâte musicale du groupe qui a su séduire de nombreux fan dans les précédents albums, un esprit très rock et punk qui était présent sur des titres comme « The Kiss » et « Marine », chanson destinée au Front National et qui nous aura valu quelques majeurs en l’air. Nous avons beaucoup apprécié le titre « Get Papers » plus pop, « Forever More » et « Look Around » qui démontrent toute la prouesse vocale dont Mat Bastard est capable. On retiendra que cette voix, qui ne tient qu’à lui, fait la particularité de ce groupe.

Bien évidemment, nous avons eu le droit aux chansons iconiques, tels que « Ghost », « Nameless Word », « Give Me » ou encore « People in the Shadow » où la foule fut plus que déchainée. Pour finir, le groupe termine le concert en beauté sur « Bastard Song », titre très connu de leur tout premier album.

Même si l’ambiance était plus qu’au rendez-vous, le seul regret de ce concert restera qu’il fut un peu trop court à notre goût. Il ne dura que 1h30 et le public n’aurait pas dit non pour 30 minutes de plus.

Vanessa & Elise

Enjoy & Stay Tuned.