Start It

80739197_2455130841419669_5794817618619662336_n (2)

Lomepal retourne le Hangar FL pour sa dernière date de l’année 2019

Nous nous rendons au Hangar FL sur les coups de 00h30. C’est une salle que nous connaissons bien puisque depuis son ouverture en mars 2019 elle est rapidement devenue le rendez-vous nocturne de tous les amateurs de techno et de musique électronique dans toutes ses déclinaisons. Ainsi, c’est la première fois que nous nous y rendons dans un format club et showcase. 

Au programme : des DJ sets, une première partie assurée par le Dj de Lomepal Meyso et le début du showcase annoncé pour 3h du matin, de quoi se mettre bien en jambe avant l’arrivée du rappeur parisien.

Nous arrivons donc sur le lieu de la soirée non sans une once d’excitation et de curiosité. À notre arrivée la salle est déjà bien remplie, le public est relativement jeune et on sent que la soirée s’annonce électrique.  

La première partie de la soirée est entre les mains de deux Djs : SMIB et Antoine Chambe. Les deux artistes proposent une entrée en matière qualitative et plutôt orientée musique électronique, passant de la House à la Disco pour le plus grand plaisir d’un public motivé et qui semble impatient de voir la tête d’affiche de la soirée : Lomepal

Crédit photo : Miléna Delorme

On ne s’attendait pas réellement à écouter de la musique électronique mais on est agréablement surpris puisque l’on remarque que ça fonctionne : les pas de danse deviennent de plus en plus énergiques à l’instar de l’atmosphère du Hangar. 


Il est 1h30 quand deux rappeurs formant le duo Rake entrent sur scène. Le challenge est de taille et on peut imaginer leur satisfaction d’avoir l’honneur d’introduire un artiste reconnu comme un des rappeurs francophone les plus en vogue en ce moment. Ils ont l’air de prendre du plaisir et chauffent la salle à coup de « Le Hangar ce soir c’est bouillant », de kicks et de punchlines bien salées. Ils proposent un rap aux influences boom-bap, le public est réceptif et hoche la tête au gré des différentes instrus.

Aux alentours de 2h La Voilerie nous propose de nous mettre encore un peu plus dans l’ambiance à l’aide d’un DJ set assuré par Meyso, le DJ de Lomepal présenté comme l’une des figures montantes de la scène parisienne. Au gré des sonorités électroniques mélangeant deep house, house et quelques phases plus hip-hop, on ressent la chaleur dans la salle s’intensifier et l’excitation monter. C’est un carton plein pour le DJ qui prend du plaisir et fait plaisir à son public en retour.

Crédit vidéo : Thesomniumstudio

Il est 3h, heure à laquelle Lomepal entre sur scène pour commencer son showcase. L’espace entre les gens se réduit, la salle se remplit instantanément, attendant patiemment le début du show du rappeur. 

Lomepal arrive par en haut, surplombant la salle. Il salue son public de là-haut avant de descendre sur scène et de reprendre de plus belle avec le refrain de son premier morceau.

Il enchaîne les titres « La Vérité », « 1000 degré », « Ma cousin » et « Trop beau » avec une belle énergie et pas mal de rage dans la voix. On ne peut qu’apprécier sa présence sur scène et son côté bestial quand il livre ses textes. C’est une véritable bête de scène, habité par sa musique. Il nous emmène où il veut tant il est charismatique et talentueux, rendant son show définitivement authentique. Ses paroles sont appuyées par son ami qui fait les backs derrière lui mais surtout par la foule qui connaît toutes les paroles et se fait un plaisir de les chanter avec le rappeur.

Lomepal assure ses 40 minutes de showcase, il est proche de la foule, se rapproche d’elle, serre quelques mains et offre un véritable show. On pourrait regretter que ça ne dure pas plus longtemps mais c’est ce à quoi il  faut s’attendre d’un format showcase. La prestation reste qualitative, le public semble en avoir bien profité et on ne peut que se réjouir d’avoir pu chanter et danser sur nos sons préférés de l’artiste.

Crédit vidéo : Thesomniumstudio

Lorsqu’il quitte la scène, un peu avant 4h, il laisse les rennes à Antoine Chambe pour un changement de décor musical radical. Le DJ oscille entre house/tech house et EDM avec des tracks relativement commerciales telles qu’un remix d’Uppermost du titre Lady de Modjo

On ne pourra pas dire qu’on apprécie puisque ce n’est pas vraiment notre style de prédilection, pour le dire vulgairement on passe plus ou moins sur de la musique « mainstream » mais relativement adaptée au public présent. On remarque cependant qu’une grande partie des spectateurs est venue expressément pour Lomepal et décide de quitter la salle directement à la fin du showcase, laissant de l’espace pour les plus téméraires souhaitant prolonger la soirée jusqu’à la fermeture du club à 7h du matin.

En résumé, on s’accorde à dire que c’est une réussite pour La Voilerie qui a remporté le défi de réunir une fanbase d’un artiste dans un club tel que le Hangar FL. Les retours sur le showcase nous ont semblé positifs, avec cependant une once de déception quant à la durée de la prestation mais, on le rappelle, cela s’inscrit totalement dans le format d’un showcase.

Merci à La Voilerie pour l’invitation !

Enjoy & Stay Tuned.

Elisa Sipp

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
Le monde de la musique s’est lui aussi engagé dans le Black Out Tuesday
L’influence que le COVID-19 a eue sur l’industrie musicale.
Et voilà Def Jam Africa