Start It

Myth Syzer

Myth Syzer embrasse l’Iboat d’un bisou mortel

La semaine dernière, le producteur, compositeur et rappeur Myth Syzer est monté sur la scène de l’Iboat à Bordeaux pour une date occasionnelle. Cet artiste fait partie du collectif Bon Gamin avec les rappeurs Ichon et Loveni et a également produit des artistes comme Damso, Hamza, 13 Block, Kaytranada ou encore Vic Mensa. Myth Syzer a donc pris les commandes de l’Iboat jeudi dernier pour faire vibrer la Garonne sur ses deux derniers projets, Bisous et Bisous Mortels.

En arrivant à l’Iboat, le lieu paraît au premier abord très calme. Il n’y pas beaucoup de monde en terrasse tout comme au 1er étage. C’est à se demander si l’Iboat organisait bien une soirée cette nuit-là. En vérité, c’est en bas que la magie opère. La salle est bondée et tout le monde attend avec impatience l’artiste aux nombreuses casquettes.

Variant entre rap français et rap américain, Myth Syzer ne nous expose pas seulement les musiques qu’il a produites, mais également celles qui lui tiennent à cœur. D’emblée, on ressent une grosse ambiance dans la salle sur des sons comme Vilain avec Alkpote & Jok’Air, Coco Love avec Ichon ou encore Austin Power avec Lolo Zouaï, le public est vraiment réceptif à la musique de l’artiste. Il nous offre même quelques exclusivités qui ne laissent pas le public insensible. Derrière les platines, mais toujours un micro en main, Myth Syzer enflamme l’Iboat en partageant des titres de Koba la D, Niska ou des nouveaux classiques comme Fuck le 17 de 13 Block qui a faillit faire chavirer le bateau.

Myth Syzer se dresse entre ses platines et la scène pour chanter avec son public. On peut alors ressentir toute l’énergie dans la salle. Tout le monde saute, les gens sont serrés, il y a des pogos à tout va, ce qui ne nous dérange absolument pas quand on est prit dans l’ambiance du concert. Une chose est sûre, pour mixer de la trap et du rap en général, Myth Syzer sait ce qu’il fait. Les transitions sont réussies, la sélection des musiques est bonne, il clôturera parfaitement son set avec Le Code, un titre en featuring avec Bonnie Banane, Ichon & Muddy Monk.

A la fin du set à 3h40, Myth Syzer laisse place à deux artistes du même style, Yung $hade et Evans. On voit alors un homme cagoulé avec des oreilles de lapin qui se poste derrière les platines afin de poursuivre sur une soirée au thème trap américaine et française. L’occasion d’écouter des morceaux pas très connus de M le Maudit, Dimeh ou encore Sopico. Beaucoup d’énergie encore une fois même si la salle s’est considérablement vidée au départ de Myth Syzer. En remontant au rez-de-chaussée, nous en profitons pour aller écouter un peu de House sur la terrasse où l’ambiance est toujours bonne.

En tout cas, ce live était plein d’énergie et cela a permis a beaucoup de monde de faire son sport pour la semaine. Myth Syzer revient fort pour 2020 car son 3ème projet est en préparation même s’il ne propose plus beaucoup de dates. Start It lui souhaite une bonne continuation, on le retrouvera à son retour sur Bordeaux !

S/o au collectif Sauce Prod pour l’invitation et pour l’organisation de ce superbe événement !!

Enjoy & Stay Tuned.

Hugo

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
Emily Jane White : La douceur folk à Bordeaux
Old R&B
Rihanna de retour au studio