Start It

Roshi 3

Captaine Roshi à l’abordage de l’Iboat

Ce jeudi 27 février, Fearless Production investissait L’IBOAT pour une nouvelle édition de leurs désormais incontournables Trippin Bay. Et pour cette première de l’année sur le bateau bordelais, le public a eu la chance de voir sur la liste des invités un des futurs grands de la trap française : Captaine Roshi. Pour l’accompagner, nous retrouvons sur le line up la crème des dj’s bordelais, dont Yung $hade ou encore Cam.ontheauxcord.

L’idée de nous rendre à cette Trippin Bay nous enchantait. Cette soirée était également l’occasion de voir sur scène un artiste qui ne cesse de monter depuis sa série de freestyle SDD, et qui a vu son morceau Attaque sur le projet du même nom (en feat avec Key Largo, le duo du 95 que l’on ne présente plus) dépasser la barre du million de vue.

Nous arrivons sur le coup de 1h du matin, et rejoignons immédiatement la cale de l’IBOAT. Première grosse surprise, la salle est déjà bien remplie et le public semble prêt à en découdre sur chaque son proposé par Cam.ontheauxcord. Toujours plus présente sur Bordeaux avec des dj set enflammés à l’IBOAT, ou plus récemment à la GoldTrap organisée par Beonethevision, elle répond parfaitement aux attentes du public. Nous sommes immédiatement plongés dans l’ambiance : 13Block, Hamza, LeJuiiceCam.ontheauxcord possède tous les attributs d’une Dj incroyable : attitude, un set parfaitement mené entre bangers français et américains, hommage au désormais regretté Pop Smoke… le public ne pouvait rêver meilleur début de soirée, et l’énergie est électrique dans la salle du bateau bordelais.

Suite au set de Cam.ontheauxbord, c’est un autre dj qui prend les commandes des platines vers 2h30. Cependant, le public semble beaucoup moins réceptif que lors du set précédent. En effet, les morceaux choisis sont moins adaptés au turn up collectif, car beaucoup moins rap, et coïncident donc moins à l’ambiance assez trap pourtant mise en place depuis le début de la soirée. Malheureusement, la cale se vide petit à petit en attendant l’arrivée de Captaine Roshi, et le dj set s’essouffle un petit peu.

Finalement, c’est à 3h30 que le jeune rappeur, égérie de la marque de streetwear Benibla, débarque sur la scène de l’IBOAT. Le public revient immédiatement dans la cale pour ne pas louper une seule seconde du show que va nous proposer Roshi. Le temps de régler un petit soucis de micro, le public se chauffe en criant et commence à sauter avant même que le premier morceau ne soit lancé. Captaine Roshi commence enfin son show. Le ton est donné dès le premier morceau proposé : les basses, l’énergie du rappeur et de ses backeurs, ainsi que celle du public font trembler la cale de l’IBOAT. Dès le premier morceau, les personnes présentes attaquent immédiatement leur premier pogo du concert. Nous remarquons cependant que le micro du rappeur est beaucoup moins fort que celui de ses backeurs, de ce fait, sur certains morceaux, nous avons du mal à distinguer la voix de Captaine Roshi de celle de ses backeurs. De plus, nous sommes un peu déçus de voir autant de playback de la part du rappeur… Même si nous savons à quel point cela peut être compliqué parfois pour un rappeur d’assurer un show lorsque l’on a des morceaux aussi techniques que ceux de Captaine Roshi, nous aurions aimé le voir un peu plus performer malgré tout. Le public, quant à lui, aura été présent du début à la fin, enchaînant les pogos sur quasi tous les morceaux. Et quoi de mieux pour terminer la soirée que le fameux morceau Attaque, en featuring avec Key Largo dont nous vous parlions plus haut ? Le showcase du rappeur se termine donc ainsi avant de laisser de nouveau place à un dj set pour clôturer cette Trippin Bay.

En conclusion, nous sortons un peu frustrés de ne pas avoir pu voir Captaine Roshi rapper un peu plus, car l’énergie qu’il a pu apporter était pourtant digne des fameuses Trippin Bay qui font énormément de bien au rap sur Bordeaux. Nous retenons cependant l’excellent set de Cam.ontheauxbord et espérons la revoir rapidement dans d’autres soirées à Bordeaux pour retourner la cale de l’IBOAT.

Enjoy & Stay Tuned.

Rémi & Gaspard

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
Les artistes chantent l’égalité face au COVID-19
Le reggaeton à la conquête del mundo
Akon City, la ville à 6 milliards de dollars sera prête en 2030.