Start It

Yellow straps

YellowStraps : le groove à l’état brut

Je ne connaissais pas bien ce groupe avant la claque que j’ai pris le soir du concert de l’Imperatrice à la Rock School Barbey le mois dernier. Etant donné le côté très axé disco du groupe, je m’attendais à une première partie du même style, c’est là que j’ai été très agréablement surpris. Leur côté soul, bien jazzy des deux frères venus tout droit de Bruxelles m’ont conquis. J’avais donc très envie de leur poser quelques questions sur leurs parcours  et sur leurs envies futures.

Start It : Tout d’abord, première question très générale : qui êtes-vous ?

YellowStraps : Nous sommes YellowStraps, nous sommes frères et nous vivons à Bruxelles.

Start It : Parlez-nous de votre naissance, comment Yellow Straps s’est créé ?

YellowStraps : On a commencé à faire de la musique quand on avait 12-13 ans, on a commencé avec des reprises de groupes comme Arctic monkeys, Phoenix, Coldplay, Bombay Bicycle Club. C’est un peu plus tard qu’on a décidé de créer nos propres morceaux. Je pense que le premier morceau était en 2011. Au début on était à 3 avec notre pote d’enfance Ludovic Peterman puis on a continué juste tous les deux

Start It : Qu’est-ce qui a changé pour vous depuis votre premier EP « Landscapes » sorti en 2014 ?

YellowStraps : On a exploré encore plus de mélanges de style, collaboré avec d’autres artistes et fait beaucoup de concerts.

Start It : Parlez-nous de votre nouvel album, comment a–t-il été composé ? Quelle a été votre idée dans la réalisation de cet album ?

YellowStraps : Notre EP Goldress a été composé différemment. On a voulu faire des morceaux plus accessibles et donc changer notre manière de structurer les morceaux. En fait, on n’a jamais vraiment structuré nos morceaux avant ce projet-là. Là, on a décidé de faire des vraies chansons avec couplet-refrain-couplet… Et on a aussi plus travaillé avec des musiciens qui sont aussi nos potes.

Start It : Quelles ont été vos principales influences dans la réalisation de cet album ? Un mélange entre funk et soul ?

YellowStraps : Je dirais plus un mélange de soul, hip-hop, jazz, néo-soul, rnb, … On a beaucoup été inspiré par des artistes comme Jordan Rakei, Daniel Caesar, Tom Misch.

Start It : Vous avez une scénographie épurée sur scène avec juste une guitare et une voix, quel a été votre souhait derrière ça ?

YellowStraps : En fait, on a plusieurs sets-up sur scène. Parfois c’est juste en duo, parfois c’est avec tout le groupe donc à cinq avec claviers, batterie et basse en plus. On essaie d’adapter la configuration en fonction des concerts.

Start It : Des collaborations sont-elles en préparation ?

YellowStraps : On travaille en ce moment justement sur un projet de collaboration avec plusieurs artistes anglophones et francophones donc on vous prépare des surprises qui vont arriver très bientôt !

Start It : Quels sont vos projets pour la suite ?

YellowStraps : Le projet est de sortir un nouvel EP à la fin de l’année et un album en 2021.

Start It : Quelles sont vos prochaines dates ?

YellowStraps : Vu comment c’est parti avec le confinement, c’est difficile de répondre à la question avec certitude, j’espère le plus vite possible.

Start It : Une date qui vous a marqué pour le moment ?

YellowStraps : Je dirais la première fois qu’on a fait Dour en 2015 ça nous a marqué, c’était fou de se retrouver là !

Un grand merci au groupe Yellow Straps d’avoir accepté notre invitation et on vous laisse découvrir deux morceaux de cet incroyable duo qui, nous sommes sûrs, sauront vous conquérir.

Enjoy & Stay Tuned.

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
Netflix va adapter Rhythm + Flow en France
On en sait un peu plus concernant le programme de Kanye West aux présidentielles américaines
Retour sur les BBMA 2020