Start It

Capture d’écran 2020-12-12 à 15.22.18

Le Retour des Rois en 2021

Ce jeudi 10 décembre sur son compte Instagram, la Sexion d’Assaut annonçait son retour après huit ans d’absence. En effet, le groupe se reforme pour « Le Retour des Rois », une tournée à travers toute la France prévue pour 2021.

Depuis leur dernier album L’Apogée, sorti en 2012, les différents membres du groupe de rap se sont tour à tour illustré à travers une carrière en solo en sortant plusieurs projets, Gims étant celui qui s’est le plus démarqué. Dans le premier album solo de Lefa sorti en 2016 et intitulé Monsieur Fall, le morceau « Reste branché » marquait le premier retour de la Sexion d’Assaut sur un même titre, seuls Maska et Doomams manquaient alors à l’appel, bien que présents ensuite dans le clip. En revanche, pour cette prochaine tournée, ils seront tous bien là.

Si beaucoup s’attendait à un nouvel album, Le Retour des Rois sera en fait une « tournée événement » comme il se l’autoproclame. Cette réunification est le fruit d’une longue lutte entre certains membres du groupe et le manager Dawala. On retrouvera ainsi la Sexion au grand complet du 1er juillet au 18 décembre de l’année prochaine, avec en point d’orgue le 25 septembre à la Paris La Défense Arena.

Ouverte depuis ce vendredi 11 décembre, la billetterie (sexiondassautlatournee.com) a enregistré plus de 50.000 tickets vendus pour les premières 24 heures, comme l’a annoncé le groupe sur ses différents réseaux. Le public répond donc favorablement à ce retour qui était en effet très attendu. De « Wati By Night » à « Ma Direction », en passant par « Désolé », la Sexion d’Assaut aura à cœur de reprendre ses plus grands titres durant cette tournée, en attendant, pourquoi pas, des morceaux inédits.

Enjoy & Stay Tuned.

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
Damso : une fin de carrière prévue pour 2022
Mister V et la réédition de son album
À deux semaines du mois de février, la tension monte pour Drake