Start It

ob_380235_pictures-of-electro-daft-punk-54934-jpg

Technopol et sa campagne de recensement

L’association d’origine lyonnaise, lance sa campagne qui a pour but de recenser le maximum d’acteurs/actrices dans le secteur de la musique électronique.

L’association créée en 1996 à Lyon a toujours su aider le secteur à sa manière, ce sont eux qui sont à l’origine de la fameuse Techno Parade depuis 1998. Avec cette nouvelle campagne d’aide, le collectif souhaite mettre en avant les différentes problématiques de développement des professionnels au sein du secteur. Par conséquent, cette opération aura pour finalité de cibler les besoins et de les accompagner de la meilleure façon.

“Après avoir soutenu l’enquête de la Sphère Électronique et avoir réussi à obtenir un assouplissement des critères d’obtention du Fonds d’Urgence Spécifique et de Solidarité pour les Artistes et Techniciens du spectacle au mois de novembre, Technopol continue de se mobiliser pour l’écosystème des musiques électroniques plus que jamais en danger en ces temps de crise sanitaire.” voilà ce que précise l’association dans un communiqué sorti à la suite de la publication de la campagne.

Photo matériel musique électro - Spriiks - Banque d'images éthique

Depuis le début des restrictions et de la crise, le collectif a toujours soutenu l’univers de la musique électronique. Par conséquent, ils demandent aujourd’hui à tous les acteur.rice.s du secteur que ce soit DJs, producteur.rice.s, ou même les structures à venir se recenser. L’objectif est alors d’avoir le maximum de réponse afin de mieux cibler les problématiques du secteur et d’accompagner chacun qui le désirerait.

« Le recensement se donne pour mission à court terme de créer des cercles vertueux, mutualiser des solutions et rechercher les transversalités » voilà les mots du membre du Conseil d’Administration de Technopol, Kevin Ringeval, dans le communiqué du 18 décembre.

Enjoy & Stay Tuned.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Raska dévoile la “Big Santa Tape”
SEB : Youtubeur à rappeur, une carrière un peu trop facile ?
Zeu, le prince des ténèbres