Start It

maxresdefault (2)

La plug music, nouvelle tendance pour 2021 ?

Si vous êtes tombés sur cet article, c’est surement que vous avez entendu parler de « Plug music » sans réellement savoir de quoi il s’agissait. Alors que la drill s’est emparée du rap francais en 2020, la plug music ou DMV flow reste encore inconnue du grand public et pourtant, elle risque de se populariser prochainement ! Dans cet article, nous allons tenter de vous parler de cette nouvelle tendance à surveiller de près pour cette année !

Origine de la Plug Music / DMV flow

Venue tout droit des Etats-Unis et plus particulièrement de la côte Est, la Plug music s’inscrit dans le mouvement trap actuel. La plug est donc essentiellement caractérisée par ce qu’on appelle le DMV flow, qui fait office d’acronyme pour le District of Columbia, le Maryland et Virginia, qui sont les lieux d’origine du style.

Elle se distingue par des instrumentales trap aux percussions discrètes, un flow parlé et l’effet d’overlap. Ce qu’on appelle le DMV flow est une manière de rapper provenant de cette zone géographique, popularisé par des rappeurs issus de ces états.

Facilement identifiable, le DMV flow consiste à rapper de manière assez particulière. Le débit de parole est souvent élevé, le ton est généralement monotone sur l’ensemble de la phase à l’exception du dernier mot que le rappeur peut décider d’accentuer. L’enchaînement rapide des phases permet de créer une continuité, et certains rappeurs accentuent ce procédé en utilisant un effet appelé l’overlap : il consiste à superposer la fin d’une phrase avec le début de la suivante.

Un des précurseurs du mouvement aux Etats Unis est le rappeur Hoodie Pablo Juan qui a contribué à démocratiser le style avec le titre « We don’t luv em » sorti en 2017 et qui comptabilisé plus de 27 millions de visionnages. Nous pourrons aussi citer le collectif de rappeurs Drugrixh ou encore Baby 9eno.

En plus de dépasser les frontières des Etats concernés, le DMV est parvenu chez nous puisque certains rappeurs ont utilisé ce flow afin de créer leur propre empreinte musicale. En France, des rappeurs comme Serane se sont accaparés du mouvement. Si vous ne le connaissez pas, Serane est un rappeur parisien qui s’est démarqué courant 2020 et est devenu le “représentant” de la Plug music en France.

Il s’est fait remarquer en posant un flow parlé (DMV flow) sur des beats traps caractéristiques de la plug. Inspiré des Etats-Unis, nous pouvons noter Playboi Carti comme faisant parti de ses influences notamment dans les productions qui peuvent faire penser aux instrumentales de Pierre Bourne. Avec un flow déroutant et des intonations de voix peu habituelles et monotones, Serane a su fidéliser son public Soundcloud en y publiant plusieurs projets.

En 2020, il dévoile son album “Prise musique” (pour Plug music) qui se présente comme son projet le plus abouti pour le moment, et qui est sans doute ce vers quoi les nouveaux auditeurs de ce rappeur devraient se diriger pour le découvrir plus en détail.

Cependant, si le rappeur Serane représente aujourd’hui cette nouvelle vague en France, d’autre artistes s’emparent du mouvement. Nous pouvons citer le rappeur 8ruki, rappeur parisien aussi découvert sur Soundcloud. Il fait lui aussi parti des pionniers du genre en France. Il sort son projet phare « Green Loby 2luxe » en juillet 2020, excellent projet que nous vous conseillons fortement d’écouter pour approfondir le style. 

Il a par ailleurs sorti un morceau en featuring avec Serane intitulé « Mode avion » en aout 2020.

Finalement, la Plug music reste encore très peu connue du grand public et elle continue de diviser les auditeurs notamment à cause du décalage dans les flows. Donc ne vous inquiétez pas, elle ne risque pas d’envahir le rap français comme l’a fait la drill ! En tout cas, elle reste néanmoins une des tendances à suivre de près dans les prochains mois !

Enjoy and Stay Tuned !

Quentin RIBON

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
L’Intelligence Artificielle fait renaître le Club des 27
Le pharaon Marseillais nous livre un poème musical dans ce monde qui a faim
La réussite du rap en tant que genre littéraire