Start It

ico-tokens

L’avenir de la musique se digitalise ?

Alors que le streaming a révolutionné l’industrie musicale, une nouvelle manière de consommer la musique est surement en train de voir le jour. Vous n’avez peut-être pas entendu parler des NFT auparavant (Non fungible tokens) ou jetons non tangibles … et pourtant c’est bien ce type de cryptomonnaie qui pourrait séduire davantage les artistes. Certains d’entre eux ont pris le train en route comme The Weeknd, Steve Aoki ou encore Mura Masa. On vous explique pourquoi…

C’est un tweet de The Weeknd annoncant la sortie d’un nouveau titre au format NFT qui nous interroge sur l’avenir de l’industrie musicale. En annonçant son entrée dans le monde des NFT et de ce nouveau titre, l’artiste met de la lumière sur un nouveau modèle de streaming qui pourrait se développer davantage. Pour le moment, nous savons juste que l’artiste à l’intention de dévoiler un inédit dans l’espace NFT.

Alors que les principales monnaies ou cryptomonnaies sont dites tangibles, c’est-à-dire qu’elles sont interchangeables avec un actif équivalent, les NFT ne sont quand a eux pas interchangeables. Cela signifie donc qu’ils ont chacun une valeur unique.

Cette valeur unique peut être attribuée grâce au Blockchain, une technologie de stockage et de transmission d’informations. Le blockchain permet alors la distinction entre un token et un autre selon les informations qu’ils contiennent puisque chaque token est associé à une information numérique. Il peut s’agir d’une image, une vidéo, musique etc..

La réelle plus value de cette monnaie, c’est que les NFT garantissent l’authenticité de l’œuvre puisque le propriétaire du NFT est le propriétaire légal de l’œuvre. En ce sens, les NFT permettent de protéger les œuvres des artistes et leur authenticité.

Même si de grands artistes en ont profité pour surfer sur l’effet de mode, il reste difficile de savoir si les NFT peuvent révolutionner l’industrie musicale. Cependant, ils auront mis la lumière sur la technologie du blockchain qui, est actuellement à l’origine de nombreuses initiatives. Par exemple, le producteur de musique Deadmau5 a annoncé la création d’une plateforme permettant aux artistes d’etre rémunérés instantanément, sous forme de cryptomonnaie, lorsque les consommateurs jouent leur musique, et ce, sans intermédiaire.

Une autre initiative nommée Utopia Genesis projette de simplifier le paiement des droits d’auteur grâce à la blockchain et donner davantage de droits aux artistes. Alors que le versement des royalties reste encore floue, cette initiative vise à simplifier et rendre transparent ces versements.

Alors que le NFT pourrait réguler davantage la propriété des artistes et le versement de royalties, nous pensons qu’il s’agit en effet, plus d’un effet de mode qu’une réelle révolution. Cependant, la technologie du blockchain pourrait dans les années à venir être à l’origine de nombreux projets allant dans le sens des artistes, et apporter de réelles avancés dans l’industrie musicale d’aujourd’hui.

Enjoy and Stay Tuned !

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Raska dévoile la “Big Santa Tape”
SEB : Youtubeur à rappeur, une carrière un peu trop facile ?
Zeu, le prince des ténèbres