Start It

maxresdefault

L’Hyperpop, le genre du futur ?

L’hyperpop est un micro-genre musical issu de la pop par lequel on retrouve des notes beaucoup plus explosives et folles. Mêlant de nombreux synthétiseurs et des voix sous hélium, l’hyperpop se caractérise avant tout par son approche maximaliste de la Pop grand public. En effet, il porte des teintes avant-gardistes qui pourraient s’apparenter à la musique du futur. On vous explique pourquoi..

L’hyperpop, qu’est-ce que c’est ?

Il est encore aujourd’hui difficile de définir ce style d’une manière stricte. L’hyperpop peut être identifié comme étant un sous-genre de la pop, et pourtant, il en porte seulement ses principales caractéristiques. Nous le définirons plutôt comme un genre à la croisée de la pop, l’éléctronique, le hip-hop et la danse. L’hyperpop se réapproprie ainsi les codes de la pop « grand public » et en grossit les traits.

Dans ce sous-genre musical, la voix occupe une place centrale. Elle dompte ces instrumentales futuristes parfois surchargées en synthés, et permet une réelle fusion entre les deux puisqu’elles sont elles aussi, très synthétiques. En effet, les voix hyperpop n’ont rien de naturelles… Une sorte de fusion entre les voix et les instruments est rendue possible grâce aux nombreux effets utilisés sur les voix, dont l’autotune qu’on ne présente plus.. Vous remarquerez aussi que ce sous-genre est très influencé d’autres genres musicaux comme le rock ou encore le rap, notamment lorsqu’on retrouve l’utilisation de la « Baby voice » à la Playboi Carti.

D’autres caractéristiques de l’hyperpop sont le rythme des productions, qui sont souvent élevées. Les voix ultra modifiées des artistes surfent sur des vagues de synthés et donnent de réels reliefs aux morceaux. On retrouvera aussi assez systématiquement des sons de téléphone ou de jeux vidéos, mais aussi des répétitions de voix rappelant des effets de glitch.

Finalement, le réel point commun des titres hyperpop sont leur exagération et la déformation des sonorités pop et des influences du style.

Emergence du style

L’origine de l’hyperpop, contre toute attente, est britannique. On la retrouve du côté du label PC Music et de son fondateur A.G. Cook. Là-bas, depuis 2013, Cook travaille une version artistique, surréaliste et exagérée de la Pop. Travaillant en solo ou avec des artistes tels que SOPHIE, Hannah Diamond, Charli XCX, Planet 1999, GFOTY ou Caroline Polachek, il façonne, au fil des années, cette nouvelle forme d’expression. Le label enchainera les esthétiques publicitaires et commerciales modernes en les associant aux codes d’une culture du net alternative et provocatrice. Dans un registre s’apparentant plus aux sonorités rap / trap actuelles, nous vous conseillons aussi d’écouter

En août 2019, Spotify a lancé la liste de lecture “Hyperpop” qui a consolidé davantage le genre et a présenté une sélection d’invités. Le genre a aussi pris beaucoup d’ampleur sur les réseaux sociaux et notamment sur Tik Tok.

Quel futur pour l’Hyperpop ?

Bien qu’expérimentale, l’hyperpop est avant tout un style qui divise beaucoup. D’un coté, elle va être appréciée pour sa nouveauté, sa dynamique et son opposition avec toute la scène pop traditionnelle. De l’autre, elle peut être difficile d’accès et empêche toute forme d’intellectualisation de la musique, il suffit de se laisser emporter. L’hyperpop ne s’écoute probablement pas au 1er degré et c’est là tout l’enjeu de l’apprécier !

Finalement, il reste difficile a dire si ce micro-genre va persister et prendre de l’ampleur tant il est encore inconnu du grand public. Qu’il soit populaire ou non dans le futur, au final, n’a aucune importance. L’hyperpop est sûrement une nouvelle vague, ou du moins le début de quelque chose. Profitons-en le temps que ça dure !! N’hésitez pas à aller voir la playlist pour l’occasion disponible sur Spotify !

Enjoy and Stay Tuned !

Quentin Ribon

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Les ventes physiques à la hausse en 2021 !
Le Boom Bap : ce style intemporel
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!