Start It

EmT1QJ9XUAE-MDI

Stromae se confie sur son retour

Huit ans après la sortie de son dernier album “Racine carrée”, Stromae s’est exprimé lors d’une interview au magazine Max concernant son retour sur le devant de la scène.

Depuis la sortie de son dernier album, les apparitions du chanteur se sont faites rares. On compte certaines collaborations, notamment aux côtés d’Orelsan avec le titre “La pluie“. Mais c’est en tant que producteur pour des artistes tels que Disiz la Peste, Orelsan, Vitaa ou encore Caballero et JeanJass que l’artiste a majoritairement continué à s’illustrer dans l’industrie musicale.

Concernant la sortie d’un nouveau projet, Stromae affirme : “Je n’ai pas encore de date à annoncer. Je continue à faire de la musique, je n’ai jamais vraiment arrêté. Je travaille, et je m’amuse énormément (…) Mon absence me fait du bien, mais n’est pas définitive. J’en profite pour m’occuper de mon fils de deux ans et demi. Et puis, ce n’est pas comme si je ne travaillais plus. Je suis juste beaucoup moins médiatisé”.

Depuis 2016, l’artiste s’est d’ailleurs consacré en majorité à “Mosaert”, son label consacré aux domaines de la musique, de l’audiovisuel et du prêt-à-porter.

Le chanteur s’est également confié sur ses craintes concernant son retour sur scène. “J’ai peur de ne pas pouvoir suivre physiquement” a-t-il affirmé. “La scène est un exercice physique de deux heures qui n’est pas à négliger. Normalement, ça devrait bien se passer, même si j’ai pris un petit peu de poids”. Rappelons par ailleurs que l’artiste avait dû annuler sa tournée en 2015 suite à des problèmes de santé survenus à cause d’effets secondaires liés à un traitement préventif antipaludique.

2021 : année du retour du maestro ? Affaire à suivre.

Enjoy & Stay Tuned.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Captaine Roshi: De serpent à dragon
Jul annonce la sortie de son nouvel album “Indépendance”
Raska dévoile la “Big Santa Tape”