Start It

babysolo33

Coup de projecteur : BabySolo33

Aujourd’hui faisant partie d’une scène « underground », BabySolo33 pourrait bien devenir une artiste montante dans le rap français. Originaire de Bordeaux, la surnommée « néo-trappeuse » a un univers qui lui est propre, mêlant diverses influences. C’est pourquoi nous tenions à vous parler d’elle aujourd’hui dans ce nouveau coup de projecteur.

Comme dit précédemment, BabySolo33 est une jeune artiste Bordelaise originaire de Biarritz. Elle qui représentait l’Aquitaine au Printemps de Bourges en tant qu’Inouïe lors de l’édition 2020 a sorti son premier EP “Solo2019” qu’on vous invite à aller écouter. Depuis, elle continue de publier des singles sur les plateformes. Elle sera repérée par Yassine, du label “Colligence records” qui deviendra par la suite son manager. Plus récemment, elle est aussi repérée par le label de Wit. : “JeuneAJamais”. Dans une publication sur BabySolo33, le label indique même avoir une nouvelle à annoncer, peut-être une future signature ?

Sur fond d’autotune, BabySolo33 a commencé la musique entre deux soirées Karaoké. Un jour, elle décide d’enregistrer un morceau sans réel but puis s’ensuit la création d’un EP “Summer” pour ses copines. Petit à petit, sa musique a fait parler d’elle et a créé un réel engouement qui l’a elle-même surprise.

En effet, elle a su se créer son propre univers. Ses influences sont assez variées et ne se limitent pas au rap français :  elle cite en interview Lorie, Gwen Stefani ou encore Yung Lean. Il est difficile de décrire son style par des mots, mais nous pourrions la retrouver à mi-chemin entre des sons dansants type Aya Nakamura et des mélodies plus tristes à la Yung Lean, et certainement une touche de nostalgie. Pour vous faire une idée, nous suggérons le titre “En bas” qui associe danse, pop et rap.

Vous l’aurez compris, Babysolo33 est une artiste qui a décidé de se détacher des codes du rap pour nous créer une nouvelle formule mêlant des sonorités cloud et dansantes. Lorsqu’on l’interroge sur son univers, elle-même le décrit comme une sorte de Teen movie, et fait référence aux films d’ados du style Clueless ou Lolita malgré moi et même des dessins animés comme les Totally Spies. On retrouve justement une partie de ses influences dans ce clip qui entremêle des films “amateurs” et ces fameux Teen movies.

Mais son univers provient aussi du fruit de son imagination : elle rêve sa vie sans arrêt et s’imagine pleins de choses depuis qu’elle est petite. En parallèle, elle cultive une touche de nostalgie dans ses morceaux, elle-même étant nostalgique des moments qu’elle passait avec ses copines alors qu’elle en est aujourd’hui séparée.

Babysolo33 est aussi derrière la réalisation de ses propres clips et cela lui permet d’avoir champ libre et de pouvoir imprégner son univers aussi en vidéo. Son imagerie est d’ailleurs unique dans le sens ou ils peuvent évoquer justement ces teen movies avec une touche personnelle, presque amateure, avec beaucoup de couleurs et d’éléments sur les covers notamment. Son profil instagram nous renvoie aussi à cet univers.

En quelque sorte, elle est bloquée dans un film d’ados ou dans un épisode des Totally Spies. Pour résumer, son univers est très personnel et atypique puisqu’il provient de toutes ces cultures à la fois.

En attendant de prochains morceaux, on vous conseille vivement d’écouter ses quelques titres disponibles sur les plateformes et vous plonger dans son univers !

De belles choses sont surement à venir, donc restez à l’affut !

Enjoy and Stay Tuned

Quentin Ribon

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Ninho, le Chef du Rap Français
SURPRISE ! Le nouvel album d’Angèle est déjà disponible
Captaine Roshi: De serpent à dragon