Start It

Django-Athanor

Django a trouvé son équilibre

Ce 22 octobre 2021, le rappeur Django a sorti son album Athanor. Après plusieurs projets sortis les années précédentes, le rappeur semble enfin s’être trouvé musicalement aux côtés du talentueux beatmaker Flem. Ses prods sombres, gothiques et transcendantes subliment la voix et le discours de Django avec ce nouveau projet de 10 titres.

Django, de son prénom Lazar, est un rappeur Parisien qui s’est dévoilé au grand jour avec le fameux titre « Fichu » que ce dernier considère comme un freestyle. Il a instantanément été comparé à Nekfeu de par l’esthétique que Django dégageait (pull Trasher, casquette Nike, cheveux longs) mais aussi par une technique rapologique évidente des deux protagonistes.

Django enchaînait les rimes et punchlines, mais ce dernier confie dans l’émission « le code » avec Mehdi Maizi qu’il n’aime plus du tout rimer pour rimer, ça ne l’intéresse plus. Pour Django, ce qui compte, c’est le discours et les émotions transmises, mais la démonstration technique ne représente plus qu’un vieux souvenir pour lui. Notons que dans le discours, Nekfeu et Django sont plutôt différents, le propos n’est pas le même.

En 2017, une année plus tard, on le retrouve avec le projet « Anthracite » qui laisse entrevoir un mal-être profond. Son identité musicale reste néanmoins assez fidèle à ce avec quoi nous l’avions découvert : un rap technique imprégné de rimes riches et d’un vocabulaire étoffé qui sans cesse offre des références de films, artistes ou personnages célèbres.

Ensuite, Django semble être tombé dans une sombre dépression qui l’a meurtri, abîmé et l’a même transformé. Nous l’avons retrouvé tatoué de haut en bas comme métaphore d’automutilation, comme un supplice qu’il s’est imposé. Il confirme d’ailleurs dans son interview chez Booska-P en disant « le processus du tatouage est autodestructeur parce que tu t’abimes ». Ses perturbations psychologiques ne dataient pas d’hier. Il confiera même avoir pensé au suicide à de nombreuses reprises « J’avais 16 ans, je me tapais la tête contre les murs et je me disais que j’allais me foutre en l’air déjà ».

C’est donc avec le projet « Tue-Moi, Mon Amour, S’il te Plait » que Django propose une musique très inspirée de Lil Peep, et ce, de façon très décomplexée. Il assume pleinement cette inspiration et cet univers. Son public avare de rimes, de technique du rap traditionnel ne s’est logiquement pas retrouvé dans un univers musical émo-trap.

Danjgo-mourir

À cause de cet échec et grâce à une prise en main personnelle, Django est sortie de cette période de violente dépression. Il a fait son retour en 2020 après deux années de repos et de prise de recul sur lui-même et son art avec le projet « S/O le Flem », son beatmaker. Beaucoup le connaissent en raison de son association avec Freeze Corleone sur l’album LMF mais Flem et Django sont tous deux amis avec le rappeur Eden Dillinger et se sont donc rencontrés mainte et mainte fois bien avant toutes ces associations.

L’identité musicale qui découle de ce projet se rapproche de l’univers de Freeze Corleone dans la mesure où les références sont multiples, les instrumentales sont similaires et il y a une ambiance sombre à la limite d’un complotisme assumé qui se fait ressentir. Le thème de la consommation de drogue à l’excès et de l’argent sont souvent présents chez ces deux rappeurs. Django à néanmoins une approche beaucoup plus introspective, il se dévoile en tant que personne plus qu’en tant que rappeur.

Nous arrivons enfin à Athanor que le principal concerné décrit mieux que quiconque « Athanor, j’le vois un peu comme la première pierre. Bizarrement, car ça fait longtemps que je suis là, mais c’est comme si ça commence maintenant. Ça se cristallise. Avec ce projet-là, j’ai réussi à être plus transparent déjà. Ça, ça fait beaucoup. Je me cache beaucoup moins dans les paroles. J’ai réussi à ouvrir la porte beaucoup plus et ce n’est pas évident tout de suite. »

Athanor - Django - CD album - Achat & prix | fnac

Avec encore une fois Flem à la prod, ce projet de 10 titres représente l’équilibre que Django a toujours recherché. Ses précédents projets étaient le cheminement jusqu’à Athanor, son œuvre musicale le plus aboutie, première pierre de sa nouvelle construction musicale.

Le projet parle pour lui-même, mille mots ne valent pas l’écoute d’un titre alors n’hésitez pas à vous faire un avis par vous-même.

Enjoy & Stay Tuned.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Top 5 des compilations de 2022
Jersey Drill : Le nouveau genre favori de l’underground
Le grand retour de Kendrick Lamar