Start It

show astroworld

8 morts : Astroworld se clôt sur un drame.

8 morts et des centaines de blessés au festival de Travis Scott, Astroworld, le 5 novembre à Houston, Texas.  Une situation choquante et inédite dans le monde du hip-hop qui marquera sans aucun doute le mouvement sur les années à venir. 

Travis Scott n’est pas un simple rappeur, c’est une superstar. L’icône de la jeunesse américaine, la coqueluche des grandes marques et un entrepreneur infatigable qui ne cesse de construire et d’innover, toujours avec succès. Un des symboles de cette réussite c’est le festival Astroworld qu’il a fondé en 2018. Un évènement annuel qui a rapidement fait sa place parmi les festivals américains les plus attractifs. 

Sur le papier, Astroworld 2021 semblait confirmer la tendance : Un teasing millimétré, une line-up cinq étoiles et tout ça à Houston, l’un des berceaux de la culture musicale américaine et ville natale de Laflame. Comment alors expliquer le désastre macabre de vendredi dernier ?

En effet, lors de la performance de Travis Scott, des mouvements de foules ont entrainé la mort de 8 personnes étouffées et piétinées. Des centaines de personnes ont également été blessées dont une trentaine sont des blessés graves. 

Même si tout est encore très flou, différents facteurs sont déjà considérés responsables en partie de la catastrophe. Avant tout l’organisation du festival, trop de places vendues par rapport à la taille du parking faisant office de fosse pour le public, les festivaliers peinent alors à respirer au point de s’évanouir. Également, un nombre insuffisant de staff, que ce soit pour aider les festivaliers ou bien pour empêcher les fauteurs de troubles de s’inviter au concert. D’autres éléments doivent aussi être pris en compte, le manque de communication entre la police et le staff et la circulation de drogue dans le festival.

Dans ce chaos, la responsabilité de 3 acteurs se dessinent. D’abord certains membres du public, empêchant les secours d’arriver ou bien en droguant les autres festivaliers et le staff à l’aide de discrète injection à la seringue. Les deuxièmes fautifs sont Live Nation Entertainment, les organisateurs de l’évènement, qui ont mis en danger la vie de milliers de jeunes fans pour augmenter leurs profits. Enfin Travis Scott a lui aussi une part de responsabilité même si elle est moins directe que les deux autres. L’artiste est célèbre pour ses concerts chaotiques et son rapport controversé à la sécurité. Il a été arrêté en 2017 pour avoir encouragé des fans à venir à ses concerts sans payer et il ne supporte pas la présence de staff dans ses shows au point de les insulter lors de certaines de ses performances. 

Même si l’évènement va sans aucun doute faire l’objet de multiples procès et d’innombrables batailles légales dans les années futures, le temps n’est pas à la chasse au coupable mais au deuil. Ce samedi, quelques bouquets furent posés contre le portail d’Astroworld, un festival taché de sang qui n’ouvrira très probablement plus jamais ses portes. 

Enjoy & Stay Tuned 

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Les ventes physiques à la hausse en 2021 !
Le Boom Bap : ce style intemporel
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!