Start It

deenerburb1

Deen Burbigo enflamme la Rock School Barbey

Difficile d’imaginer le déroulement d’un concert après près de deux ans de pandémie qui ont mis fin à toute perspective de performance live. Pourtant, ce samedi, Deen Burbigo et ses amis nous ont offert ce que nous avions presque oublié, en mieux.

Si ce nom vous semble inconnu, Deen Burbigo est un rappeur français issu du collectif L’Entourage (Alpha Wann, Nekfeu, etc…). Si le collectif lui a permis de développer un réseau de fans, ce sont surtout ses projets solos qui ont su asseoir sa réputation de kickeur efficace. Et c’est avec l’un de ces derniers projets, ‘Cercle Vertueux’, sorti en novembre 2020 qu’il nous a donné rendez-vous ce samedi 30 octobre à la Rock School Barbey.

Ce qui est certain, c’est que le Cercle Vertueux Tour proposait une première partie de choix. Avec Ratu$ d’annoncé, le concert s’annonçait déjà prometteur. À force de morceaux kickés, le rappeur a su gagner la motivation du public qui s’est pris dans son jeu. Si des personnes ne connaissaient pas ses morceaux, ils ont tout de même fini par bouger et danser sur des morceaux comme ‘Nouveau poste’. Mais le rappeur émergent n’était pas seul pour ces 30 minutes d’introduction. Grâce au mixage réalisé par JayJay et aux interventions d’Edge, d’Esso Luxueux et de Jehkyl, le petit frère de Deen, le public était surexcité au bout des 30 minutes de prestation.

À la suite de cela, on se retrouvait face à une scène épurée, seuls deux bonsaïs entouraient JayJay pour rappeler la pochette de ‘OG San Vol. 1’, dernier projet de Deen. Après quelques morceaux de chauffe, la lumière s’allume et l’instru du morceau ‘OG San’ se lance. Deen Burbigo arrive, lunettes de soleil sur le nez et veste sur le dos, commence à kicker et provoque déjà l’effervescence du public qui se lance dans de grands pogos.

Arrivée de Deen Burbigo devant le logo de son label Saboteur Records.


Après cela, les sons de ‘Cercle Vertueux’ s’enchainent et le rappeur sait motiver la salle déjà très enthousiaste, il souligne à plusieurs reprises « Bordeaux, vous êtes monstrueux ». Pour le morceau ‘VROOM!’, Eff Gee rejoint le rappeur sur scène pour interpréter sa partie et provoquer une nouvelle vague d’hystérie dans le public surpris de son apparition. Il y interprète alors ‘All In’ et un nouveau morceau en exclusivité. Ensuite, Deen Burbigo revient sur scène pour interpréter cinq morceaux de son projet sorti en juillet. Puis Deen est rejoint par Ratu$ qui interprète son morceau ‘Velux’ du projet ‘Don Dada Mixtape vol. 1’ d’Alpha Wann pour le plus grand bonheur du public qui chante à tue-tête avec le rappeur.

Alors que le temps défile et le public ne se lasse pas du show auquel il assiste, Deen décide de faire plaisir à ses fans de longue date en interprétant de vieux morceaux comme ‘Suis-je’. Le public est ravi, mais Deen annonce la fin du concert et provoque les cris du public qui en veut bien évidemment plus. Il revient donc avec quatre morceaux de ‘Cercle Vertueux’ et termine avec ‘Immunité Diplomatique’, single phare du projet. Il est rejoint sur scène par tous les invités précédemment intervenus. Le public est déchainé et cela clôture de la plus belle des façons ce show XXL.

À la sortie, on retrouve un public parfois en sueur, mais avant tout satisfait du moment passé. Plusieurs soulignent la qualité de la performance de Deen Burbigo, de la scénographie et des jeux de lumière. Charline elle souligne elle la performance de Ratu$ : « il est super chaud et ça rend même encore mieux en live qu’en studio ». Toutes les personnes interrogées semblent repartir avec le souvenir d’un excellent concert. En conclusion, le rappeur et ses invités ont su ravir le public bordelais qui avait déjà accueilli l’un des premiers concerts de l’Entourage en 2011. Si vous avez raté cette date, il vous reste une dernière chance pour voir Deen sur scène à Rennes le 26 novembre.

Enjoy & Stay Tuned.


Mathilda Besnard et Augustin Chassang.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Captaine Roshi: De serpent à dragon
Jul annonce la sortie de son nouvel album “Indépendance”
Raska dévoile la “Big Santa Tape”