Start It

c64bc115663763b29473767dca04b08b.1000x1000x1

B.B Jacques, entre rappeur et poète.

Alors que le deuxième album du rappeur de la “new wave” est paru le mois dernier, nous tenions à revenir sur le succès grandissant de B.B Jacques, déjà considéré par certains comme un rookie de cette année 2022.

L’artiste d’origine libanaise compose à lui seul un grand mystère, poussant ses auditeurs à se questionner perpétuellement. Sa vision artistique est marquée par une forte vision poétique. Les références implicites ou explicites à des grandes figures littéraires inondent ses textes, ce qui rend ses messages plus profonds. Il s’inspire notamment de Bukowski, Balzac, Baudelaire, ou Proust et tente de s’inscrire dans leur continuité.

Cependant, cette proposition n’est pas accessible à tout le monde. Certains trouveront prétentieux qu’il se considère comme poète moderne, d’autres n’arriveront pas à se fier à son univers, et les plus tenaces réussiront à se laisser transporter par ses instrus mélodieuses et son ton mélancolique.

Malgré son jeune âge, B.B Jacques s’essaye à des textes très techniques qui rendent sa musique d’autant plus intéressante. Il n’hésite pas à utiliser des figures de style qu’on ne saurait même plus nommer, sans pour autant délaisser la culture rap : “fuck la poésie, en fait j’suis comme tout le monde j’ai juste envie de lâcher des “baise ta mère”.

On retrouve également une certaine vision cinématographique dans ses projets, à travers ses clips ou ses covers qui méritent d’être étudiées.

Enjoy and Stay Tuned !

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Le grand retour de Kendrick Lamar
Green Montana de retour avec Nostalgia +
Lessss : échange avec l’étoile montante de la nouvelle scène techno/rave