Start It

tof2

TRIKAR 02 : le collectif invite l’industrielle à Bordeaux

Beaucoup d’amateurs de hard techno et d’indus n’auront pas raté l’information : TRIKAR revient ce 16 avril pour une troisième édition. À cette occasion, l’équipe de Start It tenait à revenir sur la deuxième soirée “TRIKAR” qui s’était déroulée le 26 février dernier. 

Pour cette deuxième édition, le collectif n’a pas fait les choses à moitié. Le système son massif signé Marée basse et le Vjing d’Orthodox nous promettaient déjà une ambiance incroyable et bonne soirée. La line up n’était pas en reste avec la présence de Brutal Experiences, KØZLØV et Morsure, promettant alors des sonorités industrielles. 

Nous sommes arrivés à 00h30 à l’espace DS et à peine entrés nous avons tout de suite été marqués par le visuel de la soirée. La décoration minimale soutenue par un light show de qualité aux teintes rouge et bleu ne nous a pas laissé indifférent. Malgré un week-end chargé pour la scène techno bordelaise, le collectif à su se démarquer en attirant un public motivé et prêt à danser jusqu’à 10h du matin. 

Dès le premier set de la soirée signé 25 heures, la nervosité de la techno industrielle était au rendez-vous et nous a fait danser, tout en nous promettant une soirée dont l’intensité n’allait qu’augmenter.

1h30 : Brutal Experiences s’installe aux platines pour un set des plus agressifs, avec une sombre ambiance synthétique. Le public, boosté par son arrivée, s’est collé aux caissons comme pour montrer son approbation face au choix des tracks de l’artiste et la cohérence du set. 

Nous avançons dans la nuit jusqu’aux sets de KØZLØV suivi de celui de Morsure. Les deux artistes s’inscrivent dans la direction artistique méchante corrosive de la soirée, gardant le public en haleine malgré les heures qui passent. 

Morsure derrière les platines
Crédit : @axgentik

Le Vjing de qualité proposé par Orthodox à donné une véritable identité visuel à la soirée permettant à la foule de danser dans une ambiance brutaliste et engagé.

Crédit : @noire.couleur

À 7 heures, en harmonie avec les chants des oiseaux, les fondateurs du collectif TRIKAR, LASK et ENIRO en B2B, ont commencé leur set. Les mélodies entraînantes ont su nous relancer avec le système-son de Marée Basse qui n’avait pas fini de nous surprendre grâce à sa puissance.

LASK
Crédit : @axgentik

Avec son closing commençant à 8h30, Need More Speed est parvenu à drainer le reste de notre énergie avec un set boosté aux BPM et aux influences core.

La bienveillance des bénévoles, le système son puissant, les visuels absorbants et l’énergie des artistes auront fait de cette soirée un événement réussi qui nous aura laissé des courbatures pour quelques jours. Une soirée qui donne confiance en la capacité du collectif à nous proposer d’une nouvelle soirée d’une telle envergure ce samedi 16 avril.

Enjoy & Stay Tuned.

Tristan & Clément

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Nouvelle école saison 2 : Le retour de la série rap français
Skyrock : Polémique FM
Les sorties Rap de la semaine