Start It

HAP cover

DINOS Hiver à Paris: du froid dans nos oreilles

Après une longue attente et un teasing interminable, c’est vendredi 4 novembre que Dinos a dévoilé son, tant attendu, nouveau projet : ‘Hiver à Paris‘, son 4ème album studio. Retour sur un succès à la fois commercial et artistique.

Hiver à Paris - Album by Dinos | Spotify

Hiver à Paris‘ est un double album de 21 titres séparés par le concept de rive droite et gauche (cf: la Seine à Paris) avec un total de 8 featurings cachés (au départ). La première partie regroupe la majorité des feats avec Lossapardo, Hamza, Ninho, Laylow, SCH et Akhenaton. La deuxième partie, elle, est composée de 10 morceaux (sans compter rive gauche) dont 8 solos et deux feats avec Lous and the Yakuza et de nouveau Laylow.

Dans l’ensemble, les featurings sont tous très bien réussis même si on aurait pu espérer mieux d’une connexion entre SCH et Dinos. En effet, le rappeur issu de la Courneuve a judicieusement choisi ses invités. Parmi ses collaborations figure ‘Pichichi Anderson‘ avec Laylow, où l’on retrouve l’alchimie que les deux artistes avaient pu avoir sur le morceau ‘Ciel pleure‘ issu de l’album ‘Stamina‘, ou encore ‘L’univers ne nous voit pas danser‘ avec la légende AKH que Nos-Di a toujours voulu avoir sur l’un de ses projets. 

A contrario, certains solos peuvent nous laisser sur notre faim. En effet, hormis 2 ou 3 très bons morceaux où l’artiste livre une performance lyricalle et un flow glacial, comme sur ‘Simyaci’. Le reste des morceaux où Dinos est seul au micro est un peu trop forcé sur l’aspect mélodieux et redondant au niveau des paroles. On pense notamment à des pistes comme ‘Rouge Drama‘, ‘Par amour‘ ou ‘Aquarius‘. 

En résumé, ‘Hiver à Paris’ est un album réussi avec des morceaux qui ont une véritable identité et une atmosphère qui rentre parfaitement dans le thème de l’album. Cependant, certains titres ne sont pas à la hauteur du reste du projet et viennent tâcher le chef-d’œuvre qu’aurait dû être ‘Hiver à Paris’. L’album s’est écoulé à 28 074 ventes la première semaine.

Enjoy and stay tuned

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Focus sur La Fève ou le roi désigné de la relève
Après A7, Sch sort sa deuxième mixtape: Autobahn
Metro Boomin : le prodige du beatmaking