Start It

15204125_10211148241884794_146287688_o

Norah Jones envoûte le Théâtre Femina

Pauline et Livia ont eu le plaisir auditif d’admirer le show envoûtant de Norah Jones au théâtre Femina et ne sont toujours pas redescendu de leur petit nuage.

C’est pour notre plus grand plaisir que Norah Jones a annoncé, il y a quelques mois déjà, son grand retour sur la scène française – après quatre longues années d’absence. Et c’est sans surprise, que toutes les dates sont rapidement annoncées complètes… Par chance, Start IT a trouvé une petite place dans le magnifique théâtre Femina de Bordeaux pour assister à l’une des soirées les plus charmantes et enivrantes qu’on ait jamais connu en Aquitaine.

Les derniers retardataires s’assoient, le théâtre est plein, les lumières s’éteignent : messieurs, mesdames, veuillez desserrer vos ceintures et déployer vos ailes, nous allons franchir les portes du paradis. L’ambiance est directement annoncée par l’arrivée du groupe The Candles en première partie. Ce groupe folk-rock américain nous livre un set agréablement contrasté, une instrumentale rythmée, accompagnée de la douce voix du chanteur Josh … Ce groupe nous laisse savourer chaque note et chaque parole. Cette signature annonce déjà la cohérence dans le choix de la première partie. The Candles termine leur prestation avec humilité et le public est littéralement conquis.

Sans plus attendre le groupe revient sur scène, mais cette fois accompagné de la belle chanteuse brune : Norah Jones. Au premier son de sa voix, c’est elle, il n’y a plus de doutes, ou seulement celui-ci : peut-on être humaine et avoir une voix aussi pure et divine ? En effet, la chanteuse nous transporte dans une demi-hypnose qui nous alourdi parfois les paupières mais nous ravie les oreilles.

Entre deux musiques, elle nous rappelle ses classiques, de ‘Come away with me‘ à ‘Don’t Know why‘ qui rassemblent nostalgie, joie et amour dans le public. Norah nous montre la diversité de ses talents en alternant piano, guitare et synthé. Elle clôture alors le concert au bord de la scène avec ses musicines par la chanson ‘Sunrise’.

Jamais un artiste ne nous avait mis dans un tel état second. Norah serait-elle un ange tombé du ciel ? On dit que l’homme est à la poursuite du bonheur et à cette soirée Norah nous en a donné la clef avec une contrebasse, une guitare, un piano et une voix exceptionnels.

Ecrit par Livia Perino et Pauline Audibert. 

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!
Retour sur nos albums préférés de l’année 2021
Le retour du V