Start It

royal-blood

Le Coup de Projo #2 ROYAL BLOOD, L’enfant caché du rock

En ce vendredi 16 Juin sortait “How Did We Get So Dark”, 2e album du groupe britannique Royal Blood, l’occasion de mettre sous le feu des projecteurs un groupe terriblement sous-coté.

Royal Blood est un duo formé à Brighton en 2013, qui a connu une ascension que bien des groupes doivent leur jalouser. En 4 ans, les deux amis ont réussi à briser tous les codes conventionnels du rock, et à apporter du neuf dans un genre déjà fortement représenté.

Du neuf, par le fait de n’être tout simplement qu’un duo basse-batterie :  Aucune guitare électrique dans un genre musical qui a pourtant fait de l’instrument sa signature facilement reconnaissable.

Mais alors comment sonner comme un groupe de 4 personnes en étant seulement deux à performer sur scène ?

Cela s’explique simplement : Mike Kerr, chanteur et bassiste, dispose de multiples effets modulables sur sa basse, lui permettant d’atteindre des sons beaucoup plus aigus que l’instrument ne le laisse prévoir dans sa conception initiale. Certains morceaux comportent même des solos invraisemblables quand on pense qu’ils sont effectués sur une basse.

Ben Thatcher (batteur) s’exprime lui sur une batterie des plus classique mais néanmoins redoutable par son efficacité à relever le chant et le son saturé de la basse. Le fait de n’être que deux instruments laisse également à la batterie de nombreux solos, qui font partie de la signature musicale du groupe.

Royal Blood a lancé son premier album éponyme en 2013, rencontrant pour un groupe à peine formé un succès retentissant en Angleterre, séduisant notamment le groupe Artic Monkeys, qui les inviteront à réaliser leur première partie dans la foulée. Un premier album qu’on peut résumer en un condensé de riffs efficaces et de lyrics sombres, à l’instar leur morceau phare “Out Of The Black.

Commençant à être bien médiatisé, le groupe a accepté que l’un de ses titres (recensant le plus de vues sur YouTube actuellement) “Figure It Out soit utilisé dans plusieurs publicités, notamment chez Samsung :

Écumant les festivals (notamment français) depuis 3 ans, Royal Blood se distingue aussi par une qualité de live extrêmement professionnelle, apportant l’énergie de la scène aux sonorités enregistrées en studio.

Le groupe est réputé pour être très fidèle à certaines scènes, et, bonheur, ils semblent apprécier grandement la France. Après avoir assuré la première partie du groupe de Dave Grohl, Foo Fighters, durant l’année 2016, Royal Blood vient d’annoncer sa collaboration avec le groupe Queen Of The Stone Age, sur leur tournée américaine, laissant ainsi présager des lives plus suants et énervés que jamais !

En écoutant leur tout nouveau 2e album, encore plus travaillé et plus propre que leur premier EP, on ne peut que se réjouir d’avoir vu apparaître un groupe si atypique, permettant au rock de se renouveler et de ravir ses fans intemporels.

 

Info Pratique : Si jamais vous avez eu une révélation en lisant cet article et en découvrant ce groupe, sachez que vous pourrez les retrouver au festival Garorock cette année, du 30 Juin au 02 Juillet !

 

Par Matthieu Le Goff

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Retour sur nos albums préférés de l’année 2021
Le retour du V
La 25ᵉ édition du festival Art Sonic célébrera la Normandie