À l’occasion de la sortie de son nouvel album « Suelta » l’argentine Mariana Yegros, dite La Yegros était au Rocher de Palmer ce mercredi 10 Avril.

20h30 : Arrivés au Rocher, nous avons tout de suite été frappés par l’hétérogénéité du public : jeunes, séniors, parents et enfants sont présents et impatients que le concert commence, ce qui nous montre que les sonorités et l’énergie de la reine de la Nu cumbia transcendent les générations sans faire de différence.

La première partie est assurée par le producteur et ami de La Yegros : monsieur King Coya. Seul sur scène, il chauffe le public grâce à une prestation aux allures chamaniques. Petit à petit, le public commence à danser sur ce mélange de folklore sud-américain et d’électro.  King Coya finit par quitter la scène le temps que les lumières s’éteignent. Tout le monde attend La Yegros.

King Coya (crédit photo : Start It)

21h30 : Sous un tonnerre d’applaudissements, La Yegros et ses musiciens arrivent sur cette scène aux allures de forêt vierge. L’artiste salue son public en français avec un accent des plus exquis, mélangeant de temps à autre l’espagnol avec le français. Le concert commence et dès les premières notes, le public se trémousse déjà. Plumes multicolores en guise d’épaulettes sur une petite robe noire, La Yegros rayonne et inonde son public de sa voix haut perché. Ses musiciens – batteur, guitariste et accordéoniste – l’accompagnent comme il se doit, pour le plus grand bonheur de ses fans.

La Yegros (crédit photo : Start It)

Tandis que le concert se poursuit, La Yegros interprète certains de ses classiques comme « Viene de Mi » ou « Chicha Rjoa » mais surtout certains morceaux de son nouvel album comme « Linda la Cumbia » et « Siempre Estás » (que l’on vous recommande fortement d’ailleurs). Chaque fin de chanson est ponctuée d’un « Merci beaucoup ! » divin ou les « r » sont (rr)roulés comme au pays du Tango.

La Yegros (crédit photo : Start It)

En les regardant jouer, on peut voir la complicité du groupe. De temps à autre l’accordéoniste et le batteur lâchent leurs instruments pour s’équiper d’un djembé et d’une conga pour littéralement enflammer la salle. Le groupe argentin joue énormément avec son public, qui le lui rend bien. Nous avons le sentiment que la salle se nourrit de La Yegros et que La Yegros se nourrit de ses fans. L’artiste a même laissé le droit à son public de chanter « Viene de Mi » tous en cœur, au plus grand étonnement du groupe.

23H : Le concert touche à sa fin. Il est venu le temps des derniers morceaux où tout le monde saute. Les musiciens nous offrent un dernier moment fort lorsqu’ils se regroupent tous autour du micro de La Yegros accompagnés de leurs flutes.

La Yegros (crédit photo : Start It)

Merci à La Yegros et ses musiciens pour cette performance ! Nous leur souhaitons la meilleure tournée possible.

 
Par Martin L. & Martin J.