Silento, Trinidad James, Kamini, Yannick ou encore Koxie ont tous un point commun. Ils ont fait une apparition tonitruante sur la scène mainstream avec un tube qui reste encore aujourd’hui gravé dans notre mémoire. Et puis ? Réussiriez-vous à citer d’autres titres marquants de ces artistes ? En toute franchise, l’industrie musicale se souvient d’eux uniquement pour leur unique tube de leur carrière. Ces artistes qui connaissent un succès populaire à la suite d’un single à succès sans d’autre véritable succès durant leur carrière se nomment des « One hit wonders ». De la pop en passant par le hip-hop ou encore le rock, tous les genres sont touchés par ces artistes qui semblaient prometteurs avec une entrée fracassante sur la scène musicale mais qui malheureusement sombrent dans l’oubli.

Mais comment peut-on passer d’artiste ou d’un groupe prometteur à un succès sans lendemain ?

 

LA TENDANCE

Il est évident que devenir un One hit wonder n’est pas une volonté qui émane de l’artiste. L’objectif pour un artiste est de montrer qu’il mérite sa place en tête des charts et dans l’industrie musicale mais surtout qu’il est capable de s’imposer dans le temps malgré les années, malgré les tendances. Justement, en parlant de tendance, le One hit wonder ne suit pas une tendance mais elle vient l’apporter. L’une des caractéristiques du One hit wonder est que la chanson devient virale très rapidement. Dans les années 90, c’est la radio et la télévision qui mettaient en boucle la chanson ou le clip, de ce fait la chanson rentrait dans la tête des gens, principalement parce que le refrain est accrocheur et que c’est la tendance du moment.

Aujourd’hui ce sont les réseaux sociaux qui font qu’une chanson devient virale. On peut prendre l’exemple de Silento avec sa chanson « Watch me », sur laquelle de nombreux internautes se sont filmés en train de danser sur ce morceau.

Certes la chanson est accrocheuse, elle rentre dans la tête, mais cela ne dure qu’un temps. Il en est de même pour l’artiste lui-même. Les gens ont été captés par la chanson mais ils ont également été attirés par la nouveauté de l’artiste. Un artiste qui propose quelque chose de complètement décalé, différent de ce qui se fait en ce moment alors les gens sont curieux et s’y intéressent. Prenons l’exemple de Kamini. Un noir qui rappe cela n’est pas très original diriez vous. Mais avez-vous déjà vu un noir d’une campagne très reculée dans l’Aisne, avec une population de 457 habitants rapper parmi les vaches et les moutons ? Je ne pense pas. C’est frais, c’est marrant, cela nous change du climat du hip-hop actuel, voilà ce qui fait que Kamini a eu un franc succès avec Marly-Gomont.

 

DIFFICULTÉ DANS LE PROCESSUS CRÉATIF

Comme indiqué au début, l’objectif d’un artiste est de s’imposer dans le temps et de montrer qu’il mérite sa place dans cette industrie qui voit de nouveaux artistes tout aussi talentueux faire leur apparition. Mais que faut-il pour pouvoir toujours rester au top des charts et pérenniser sa carrière ? La créativité. Pour un artiste, la création est au centre de son métier, sans création il n’y a pas d’artiste. Exactement, tout est dit dans la dernière phrase, sans création il n’y a pas d’artiste. Et malheureusement, la difficulté dans le processus créatif peut mettre un coup d’arrêt dans le maintien et la progression d’un artiste à la suite d’un single à succès. Certains n’arrivent pas à comprendre le degré de difficulté et les efforts intenses que nécessitent la création et l’originalité. Le fait de chanter, de rapper ou de performer sont des choses élémentaires mais qui viennent en aval de la créativité et des idées viables pour qu’un album ou qu’un morceau soit un succès.

Je suis sûr que vous connaissez la malédiction du second album ? Le premier album est toujours considéré comme le meilleur et le deuxième est attendu pour confirmer justement si l’artiste est confirmé ou non. Le groupe de rock Kaiser Chief en est un parfait exemple, après leur succès “Ruby” avec leur album “Unemployment“. Leur second album a subi une baisse de 55% par rapport à leur premier album et leur troisième album une baisse de 75%. Voulez-vous que l’on parle du quatrième album ? Je pense que non. Il est évident que le public attend beaucoup plus de l’artiste juste après son hit. Si la qualité ou l’exigence de l’artiste n’est pas au niveau de ce qu’on attend de lui, le public et l’industrie ne seront pas convaincus.

Il est peut-être difficile de le concevoir mais avoir une chanson référence ne signifie pas s’être imposé dans le paysage musical. Les hits, les singles à succès servent à secouer le cocotier de l’industrie musicale pendant un certain temps dans le but de signaler sa présence dans le paysage musical. Mais une fois le « clout » passé, il faut maintenant s’imposer et pérenniser sa place, autrement l’artiste tombera dans l’oubli.

Le succès commercial dépend de tellement de choses : le talent, le sex-appeal, la tendance du moment, des performances scéniques, du personnage de l’artiste et tous ces facteurs jouent un rôle dans la suite de la carrière d’un artiste. Les tendances changent mais la créativité et le talent sont toujours présents et ils sont sans limite.

Voici une liste de 10 morceaux one hit wonder tous genres confondus :

 

 

Enjoy & Stay Tuned.

 

 

Cyril Kabuya Kaniki