Ce jeudi 21 novembre, nous avons eu la chance d’assister au show du talentueux Roméo Elvis à l’Arkea Arena de Bordeaux pour sa tournée phénoménale, “Chocolat Tour” pour son premier album en solo, sorti le 12 avril 2019. Ce rappeur belge revient en force avec une énergie encore plus folle qui a fait vibrer les spectateurs du Zénith de Bordeaux. 

Victime de son succès, la fosse s’est remplie très rapidement, les fans attendaient avec impatience l’arrivée de Roméo. Pour les faire patienter, une programmation musicale des plus entraînantes nous attendait,  en commençant avec la belle voix de Tessa B, suivi d’un Dj set qui a fait danser la foule. On sentait déjà une ambiance endiablée dans tout l’Arkea. 

Après encore une quinzaine de minute d’attente, le rappeur Belge débarque enfin sous le cri d’ovation de ses fans, arrivant tenu en lévitation, accroché à un harnais comme s’il volait. Quel plaisir de le voir débuter tout naturellement avec Chocolat. Dès les premières paroles, son public est en feu, tout le monde chante à cœur ouvert les couplets et refrains de son premier titre. Ses fans connaissaient presque toutes les chansons par cœur. 

Accompagné de ses 4 musiciens, l’artiste belge continue avec son titre Dessert, issu de la réédition de Morale 2, Drôle de question où là encore son public l’a honoré en ayant une très bonne connaissance de ses textes ! 

Il a su parfaitement revisiter les classiques comme Macarena en hommage à Damso qui a encore une fois fait danser l’assemblée. 

Après la chanson touchante Coeur des Hommes, on entend les premières notes de son duo avec sa soeur Tout oublier, “n’existe pas son contraire, une jeunesse pleine de sentiments”, quelle déception de ne pas avoir vu la douce Angèle l’accompagner. Cependant, l’artiste a tout naturellement sollicité son public pour chanter avec lui, ce qui a donné lieu à un bel échange entre le rappeur belge et son public, représentant la proximité que Roméo entretient avec ses fans.

Entre 1000 Degrés et Normal, le chanteur a donné une chance unique à 4 jeunes filles de monter sur scène avec lui. Un peu gênées au début, ces demoiselles ont fini par danser et chanter en coeur avec le rappeur. Roméo Elvis a su communiquer avec son public tout au long de son show. 

Et voilà, le moment tant attendu de certains dans la fosse, le son Pogo, sur lequel le rappeur belge a demandé à son public de former des gros cercles pour se lancer dans des pogos monstrueux. Etant dans la foule, nous nous sommes écartés car il y avait beaucoup de mouvements, mais quel spectacle en voyant tous ces fans se jeter les uns sur les autres, un moment qui a encore plus réuni le public. Ces mouvements de foule ont continué sur la musique Normal et tout au long du concert. Un très beau moment mais aussi très fatiguant car la fosse avait énormément d’énergie à revendre, en particulier sur les titres les plus “énervés” de Roméo Elvis

A la suite, son titre Les hommes ne pleurent pas, en collaboration avec Le Motel dans l’album Morale 2luxe, l’artiste avait réchauffé l’Arkea et a décidé de nous rafraîchir un petit peu en nous arrosant. Il en a profiter pour lui aussi se mettre à l’aise, il a enlevé son tee-shirt et nous avons pu entendre certains commentaires plutôt flatteurs à son égard. Cela a encore fait monter la température chez les adolescents et les jeunes adultes de son public. 

Arrive enfin le moment émotion du concert avec En silence, tout le monde écoute la voix douce et les paroles dures de Roméo Elvis, pour rendre hommage à son ami, Simon. 

A travers ce concert, nous avons pu découvrir les nouveaux titres de son album comme Parano ou encore Dis-moi, ces sons récents que son public connaissait déjà par coeur ! 

Vient la dernière partie du concert, qu’il introduit avec un discours de prévention où il véhicule les valeurs de la famille en conseillant à son public de prendre conscience de la chance que chacun a. Il en vient à parler de son combat perpétuel: ses acouphènes. A 26 ans, le chanteur est victime d’un problème de sifflement dans les oreilles et prévient son public sur la difficulté de s’en sortir et sur l’importance de protéger ses proches. “Protégez vos petits frères et vos petites soeurs” dit-il alors. 

Après ce moment d’échange avec Roméo Elvis, le concert reprend de plus belles avec un jeu de question/réponse  entre le public et l’artiste avec son titre Comment tu vas faire?. Pour terminer, le rappeur belge chante avec son coeur des titres chers à son identité où tous ses acolytes montent sur scène. Le public est en feu, moment intense du concert avec Nappeux en hommage à Grems et Bruxelles arrive en collab avec Le Motel

Le show de l’artiste belge se fini en beauté avec son titre Malade, chanté en coeur avec tout le public sur un fond rouge qui annonce la dernière chanson. 

Entre des moments de joies intenses, de partages et des moments de recueillements et d’hommage, le rappeur belge a su nous faire passer par toutes les émotions et a assuré un show de 2h sans s’essouffler, une belle performance pour cet artiste prometteur. 

Le public de Bordeaux, meilleur public de sa tournée? Sans aucun doute car c’est lui-même qui le dit! 

Point très important : la scénographie. Un délice visuel.

La scénographie a été un des points les plus remarquables de ce show, très travaillée avec des transitions graphiques au rythme de ses sons. Nous avons eu la chance de nous régaler visuellement en passant par plusieurs scénographies différentes tout au long du concert. Une a particulièrement retenu notre attention: celle de 300 (Henri), où Roméo a mis en scène le même décor que lors de son interprétation dans “A Colors Show”: sur une estrade présente au milieu de la scène, un fond vert, un micro tombant du plafond, tous les détails y étaient. Selon nous, la scène la plus rayonnante était évidemment sur son tube de l’été Soleil avec un joli fond jaune et des animations hautes en couleurs.  

Tout au long de sa prestation, Roméo Elvis et ses musiciens ont su occuper tout l’espace de la scène rythmée par des effets visuels hypnotisants et entrainants. 

Enjoy & Stay Tuned.

Amélie et Louis