Le 23 novembre nous nous sommes rendus au Rocher de Palmer  pour le concert du jeune rappeur RK dans le cadre de sa tournée qui fait suite à la sortie de son deuxième album “Rêves de Gosse” paru le 5 avril dernier. Fort du succès de sa première tournée effectuée l’année dernière dans toute la France, c’est dans l’optique de confirmer l’idée qu’il n’est plus un rookie qu’il se présente à Bordeaux.

 

Quant à la soirée nous pouvons dire qu’elle était à moitié réussie. En effet, la salle s’avérait être à moitié remplie, peut-être la conséquence du choix de faire un concert en pleine semaine (un jeudi soir notamment) tout en sachant que le public du rappeur de Seine-et-Marne est un public assez jeune. Cependant l’ambiance était conviviale tout au long de la soirée -à noter la présence de nombreux parents, qui semblaient apprécier le moment- et ce du début du concert avec comme première partie une prestation de Sizaye  (qui a su chauffer la salle avant l’arrivée de l’artiste) jusqu’à la fin. 

 

Avançons dans la soirée, 21h23, les lumières s’éteignent, le rappeur de Meaux se fait attendre puis finit par arriver en faisant une entrée fracassante sur le morceau “Indécis”, après une vidéo d’introduction dans laquelle il s’adresse à ses fans et qui retrace son parcours récent. A partir de là, le rappeur enchaîne en jouant plusieurs de ses sons les plus chauds comme “Rédemption” par exemple, morceaux pour lesquels le public exulte et chante les paroles à tue-tête. Après ce commencement fort en énergie, RK calme le jeu avec un passage constitué de morceaux un peu plus sentimentaux qui ont sûrement dû faire plaisir à ses fans de la gent féminine avec les morceaux “Cataleya” et Bae” notamment.


S’en suit la troisième partie et probablement la meilleure du concert, dans laquelle RK (à travers une petite mise en scène) joue quelques uns de ses freestyles les plus connus et de ses plus gros hits de rue ( “freestyle #dansletiequar Nantes”, “#B3” et d’autres) avant de finir sur son gros feat “Woin Woin” avec Larry qu’il va même rejouer à plusieurs reprises et son remix de “Moonlight”. Pogos sur pogos assurés, le public est comblé.


Dans l’ensemble, le show était bon, bien préparé et la mise en scène assez bonne et simpliste : une vidéo d’introduction, la présence d’un banc rappelant une ambiance de quartier, et un bon enchaînement des morceaux avec de bonnes transitions. De plus RK arrive à créer une certaine proximité avec son public, comme le témoigne le moment où il a fait monté un jeune fan sur scène qui ne supportait plus les bousculades du public, lui faisant vivre sa petite  heure de gloire, ce qui rendit la prestation encore plus appréciable.