Start It

Sans titre

Coup de Projecteur: Jacques Renault

Aujourd’hui, nous vous proposons de plonger dans l’univers de la musique électronique et de ces artistes qui la façonnent, la renouvellent et l’enrichissent par-delà les mers et les océans. Car il est une sorte d’artistes qui, de par l’universalité, la beauté de leur musique – et parfois même leur nom – nous semble familiers alors qu’ils sont en réalité bien loins de nous. Aujourd’hui, nous nous envolons en direction de New-York à la rencontre d’un merveilleux producteur de House : Jacques Renault.

 

Jacques Renault est un producteur américain qui s’est essayé à différents sous-genres de la House. Parfois soulful, quelques fois deep et souvent disco, la musique de Jacques Renault peut toucher une grande diversité d’auditeurs. Dans sa jeunesse, Jacques Renault, violoniste de formation et amateur passionné de Drum and Bass, entreprend un voyage à Chicago où il découvre la scène rave et le disco. Là-bas, il découvre petit à petit l’univers de la production et parfait sa culture musicale. Cette aventure est en quelque sorte le pèlerinage artistique pour notre homme, puisque c’est en rentrant à Brooklyn qu’il devient l’artiste qu’il est aujourd’hui. Au-delà de la production musicale sur laquelle nous reviendrons ensuite, Jacques Renault est un artiste occupé. Il doit partager son temps entre différents projets tous liés à la musique. Sur son label Let’s Play House, sur lequel il produit une partie de sa musique, il occupe aussi une place de directeur artistique. Cette position lui permet de travailler avec de jeunes artistes pour les faire émerger et d’inviter le temps d’un EP d’autres artistes. En plus de la musique, Let’s Play House organise aussi des soirées aux Etats-Unis afin d’être visible sur la scène de la musique électronique. Au fil des années, les soirées Let’s Play House sont devenues de plus en plus populaires, au point d’être aujourd’hui une référence de la nuit new-yorkaise.

https://www.youtube.com/watch?v=uENEaiY6JEY

À ces activités, il faut ajouter un deuxième label que Jacques Renault a fondé avec Marcos Cabral, appelé On The Prowl Party Break (OTP Party Break). L’idée derrière ce label était pour les deux artistes de créer une entité depuis laquelle ils pouvaient partager leurs musiques et inviter leurs amis producteurs sur leurs EP. En travaillant ensemble, Marcos Cabral et Jacques Renault se font assez rapidement un nom sur la scène House car la qualité de leurs productions saute aux oreilles ! Pour Jacques Renault en tant qu’artiste solo, c’est aussi le début de la célébrité. En effet, sur la side A de OTP Party Breaks # 2, Jacques Renault propose les remix In The Middle Of The Night et Love & Happiness qui connaissent un beau succès d’estime. Un mois plus tard, il est sollicité pour remixer Beam Me Up de Midnight Magic un groupe soul psychédélique lui aussi originaire de Brooklyn. Le remix fait mouche et Jacques Renault devient définitivement une tête d’affiche de la House de New York.

https://www.youtube.com/watch?v=MH_rFKhdk1M

Aujourd’hui, Jacques Renault est un artiste bien identifié sur la scène House. Au-delà de son nom aux consonances françaises qui lui donnent involontairement une image « French Touch », Jacques Renault a réussi à créer son propre son. Il est désormais relayé par de nombreuses chaînes sur Youtube et ces nouveaux morceaux sont scrutés avec attention par la communauté House. De Beam Me Up à Try My Love en passant par Dancing In The Sky ou bien l’EP Favicon on retrouve toujours ces lignes de basses chaudes et courtes qui signent chacune de ses tracks de disco. Contrairement à de nombreux artistes qui se perdent dans des effets de mode, Jacques Renault est toujours fidèle à lui-même et à sa musique.  Et quand il s’essaye à un autre sous-genre de la House, il parvient toujours à apporter sa patte, un « je ne sais quoi » indescriptible, qui fait de ses morceaux quelque chose de spécial.

https://www.youtube.com/watch?v=fKRkmcoM6js

Simon

Enjoy & Take Care.

partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Vous aimerez aussi
Les artistes chantent l’égalité face au COVID-19
Le reggaeton à la conquête del mundo
Akon City, la ville à 6 milliards de dollars sera prête en 2030.