Start It

117540148_10157188624652038_2604574839164376830_o

L’industrie musicale, plus que nécessaire pour l’Union Européenne

“The Economic Impact of Music in Europe” a sorti un rapport selon lequel, l’industrie musicale pourrait ramener à l’Union Européenne et au Royaume-Uni la coquette somme de 82 milliards d’euros, mais également créer 2 millions d’emplois. Il est important de souligner ces chiffres en cette période plus que compliquée pour la musique et de se rendre compte de la nécessité de l’aider.

Le rapport d’Oxford Economics vient nous rappeler le poids et l’importance de l’industrie musicale, dans un contexte qui malheureusement touche en priorité les métiers liés à l’événementiel.

Le rapport indique qu’en 2018, le secteur avait rapporté 81,9 milliards d’euros au PIB de tous les pays de l’Union Européenne et du Royaume-Uni. Ce chiffre considérable va même jusqu’à dépasser le PIB de certains pays, comme celui de la Croatie, de la Slovénie ou bien même du Luxembourg. Cette somme pourtant évaluée à la baisse lors de son estimation montre alors réellement ce que peut apporter l’industrie musicale pour certains pays en terme de financement ainsi qu’en culture.

« Cette estimation doit être vue comme la contribution globale minimum, et serait considérablement supérieure si nous étions en mesure de mieux estimer la contribution de la musique à l’activité économique générée par le cinéma, la télévision, la publicité et les jeux vidéo », voilà ce que précise le rapport “The Economic Impact of Music in Europe”.

Ce n’est pas tout, pour montrer ce qu’apporte le secteur de la musique en plus de ce que nous avons vu plus tôt, 1 emploi sur 119 est un job dans la musique. Cela représente approximativement 2 millions d’emplois créés par le secteur ce qui est supérieur de 24% face au secteur de l’audiovisuel. De plus, l’industrie génère plus de 10 milliards d’euros en exportations de biens et services entre les 27 pays de l’Union Européenne et au Royaume-Uni. C’est d’ailleurs le Royaume-Uni qui domine les recettes musicales, suivi de l’Allemagne et ensuite la France.

« En quantifiant ces contributions économiques vitales, allant bien au-delà des bénéfices artistiques et humains de la musique, ce rapport a pour but de guider les décideurs politiques de l’Union Européenne et du Royaume-Uni vers le soutien d’un écosystème musical européen robuste et en bonne santé » déclare le rapport. Avec cette phrase, on comprend directement la visée de cette étude, qui a pour objectif de rendre compte aux décideurs européens l’importance et la nécessite de ce secteur. Industrie certainement l’une des plus touchées par la crise et qui a actuellement besoin d’énormément de soutien.

Enjoy & Stay Tuned.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Top 5 des compilations de 2022
Jersey Drill : Le nouveau genre favori de l’underground
Le grand retour de Kendrick Lamar