Start It

exoslayer-2

Bordeaux dans le rap : 4 artistes à suivre

Dans le paysage du rap français, il est dur de se faire une place si l’on ne vient pas de Paris ou Marseille. Mais, même s’ils sont parfois moins exposés, les artistes sont tout aussi talentueux en province. Et, en particulier dans notre ville de Bordeaux qui regorge de talents encore trop peu connus. Gros plan sur quatre artistes bordelais qui ne tarderont sans doute pas à faire sérieusement parler d’eux. 

Smeels

Cover de ‘Par amour et pour le geste

Smeels est né au Cameroun, mais il a passé la majorité de sa vie à Bordeaux. Avec plus de huit projets à son actif, c’est un des rappeurs français les plus productifs. Progressivement, il creuse son trou dans l’industrie.  Avec des hits comme “Broken” ou encore “Cachemire” il a lentement quitté l’underground pour atteindre un public plus mainstream. Comme il le dit si bien lui-même “Doucement, mais surement Smeels va faire son temps”. 

Smeels fait de la musique que l’on pourrait catégoriser “d’autotune mélodieuse” et c’est l’une des têtes d’affiches du genre, avec des toplines millimétrées et des textes décomplexés où il n’hésite pas à mettre ses émotions au premier plan. L’efficacité des sons de Smeels s’explique par la cohérence de son processus créatif. Le rappeur fait tout tout seul, dans son home studio, de l’enregistrement au mixage. Une prouesse rare qui lui permet de retranscrire ses idées à leurs états le plus brut sur ses maquettes. On vous recommande vivement d’aller écouter sa dernière mixtape ‘Par amour et pour le geste‘ où il étale avec finesse sa palette artistique. 

Khali

La dernière signature du label de Myth Sizer Try to live est un artiste en pleine construction qui est considéré par beaucoup comme le rookie de l’année. Khali n’arrête pas de faire parler lui dans l’underground francophone. En effet, à seulement 21 ans, la pépite bordelaise a déjà un catalogue de sons qui impressionnent par leurs richesses aussi bien thématiques que soniques.  

Cover de Laïla, dernier album de Khali

Khali ne rentre dans aucune case de l’univers rap actuel, sa proposition artistique est singulière en tout point. Sa voix nasillarde excentrique, ses prods qui évoluent sans cesse au fil du son et ses textes intimes et imagés. L’ensemble donne un cocktail de sonorités riches et uniques qui peut dérouter au premier abord, mais qui devient vite addictif. Depuis la sortie de son projet le plus abouti : LaïlaKhali est considéré comme une tête de lance de la new wave française et nous sommes impatient de suivre le reste de son aventure. 

BabySolo33

Elle commence la musique pendant des soirées karaokés avec ses potes et rapidement l’artiste bordelaise se passionne pour l’enregistrement. Elle passe alors des nuits blanches à travailler ses morceaux en autodidacte. C’est avec le titre ‘Cœur Bleu‘ qu’elle se révèle comme espoir de la scène bordelaise en 2019. Elle enchaîne dans la même année avec la sortie de son EP Solo2019, un projet accueilli chaleureusement par le public. Pour 2021 pas de projet, mais BabySolo continue son ascension avec des singles mélancoliques et entêtants comme FDP ou encore Balayette

La sonorité que propose BabySolo est un mélange entre du cloud rap, de la trap, de la synthwave et de la pop. En effet, elle n’hésite pas à mélanger les genres tout en gardant néanmoins un catalogue de sons cohérents et homogènes. Elle les lie tous par une atmosphère nocturne et lyrics intimes où l’artiste raconte son rapport parfois amer aux relations amoureuses. On vous prévenait déjà il y a quelques mois : suivre BabySolo va devenir indispensable désormais.

EXOSLAYER

L’artiste de 21 ans rappe depuis 7 ans maintenant, mais c’est avec son EP : EXOIZEN, un recueil de cinq titres drill et trap extrêmement efficaces qu’EXO a fait parler de lui au niveau national. La tape a reçu des retours très positifs. Produit intégralement par le talentueux Izen, l’alchimie entre les instrus minimalistes et modernes de ce dernier et le flow efficace et la voix unique d’EXOSLAYER est une réussite totale, en effet, le duo n’a rien à envier aux têtes d’affiches drill/trap en France au niveau de la qualité et de l’originalité de leur travail. Plus récemment EXOSLAYER travaille sur un futur projet solo, en novembre il a sorti le single Walk, un son trap “Detroit style” qui, on l’espère, est le premier extrait de cette future tape. 

Enjoy & stay tuned.  

Simon Bonhomme.

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
Les ventes physiques à la hausse en 2021 !
Le Boom Bap : ce style intemporel
Earl Sweatshirt revient avec son nouvel album : SICK!