Start It

IMG_4548

La place iconique du vinyle dans le Hip-Hop en France

Dans le panorama musical du hip-hop, le vinyle s’impose comme une figure emblématique, occupant une place de choix. En France, cette relation entre le vinyle et le hip-hop prend une dimension particulière, ancrée dans l’histoire et la culture. À travers ses sillons, le vinyle laisse une empreinte indélébile, tant comme outil de création que comme objet de collection. 

Un support immortel :

Le vinyle, avec sa pochette imposante et son disque noir, évoque une époque où les DJ faisaient vibrer les platines. Importés des États-Unis, les vinyles ont rapidement conquis les rues de Paris et des autres grandes villes françaises. Alors que les CD semblaient avoir relégué le vinyle aux oubliettes dans les années 80, ce dernier revient en force ! Malgré la transition vers la musique numérique, le vinyle survit et retrouve même une popularité croissante. De nombreux artistes hip-hop contemporains choisissent de publier leurs œuvres sur vinyle, donnant ainsi une nouvelle vie à ce support vintage. Les labels indépendants se spécialisent dans la production de vinyles de qualité, attirant à la fois les puristes et les nouveaux amateurs de hip-hop. De nos jours, le vinyle est également apprécié comme un accessoire vintage et même comme élément de décoration.

vinyle shopping - vinyl shop photos et images de collection
En 2022, plus de 5 millions de vinyles ont été vendus en France, représentant une augmentation de trois fois par rapport à 2016 et constituant désormais 45 % des ventes physiques.

Le vinyle comme outil créatif :

Pour les producteurs et les DJs, le vinyle n’est pas simplement un support musical, mais une palette artistique à part entière. Des noms prestigieux tels que DJ Dee Nasty et DJ Cut Killer ont sculpté leurs mixtapes et leurs beats à partir de vinyles. Le “digging”, pratique qui consiste à rechercher des échantillons rares sur d’anciens disques vinyles, est devenu une tradition ancrée dans la culture hip-hop française. À titre d’exemple, la musique “Demain c’est loind’IAM, sortie en 1997 sur l’album “L’École du Micro d’Argent“, contient des extraits de la musique de Prince, “The Ballad of Dorothy Parker ».

IAM – Demain c’est loin (Clip officiel)

Les collectionneurs et les événements :

Les collectionneurs de vinyles en France forment une communauté passionnée. Les foires aux disques et les boutiques spécialisées sont des lieux de rencontre où les passionnés peuvent enrichir leurs collections. Dans cet univers vibrant, une plateforme incontournable pour les aficionados est Discogs, dédiée à l’achat et à la vente de vinyles. Il est également à noter l’émergence de comptes dédiés aux vinyles sur les réseaux sociaux, tels que «  Le Hip Hop en Vinyle » (@hiphopvinyle), présents sur Twitter, Instagram ou même avec un site internet, qui contribuent à dynamiser et fédérer cette communauté passionnée.

“Le Hip Hop en Vinyle” partage chaque semaine des conseils, des astuces ou encore ses coups de coeur avec ses abonnés

De plus, les soirées DJ et les événements hip-hop célèbrent la tradition du vinyle en proposant des sets exclusivement joués à partir de vinyles. Le Disquaire Day, qui rassemble chaque année des milliers de personnes en France, en est un exemple phare. Cette célébration annuelle réunit amateurs de musique, artistes et disquaires indépendants autour de leur passion commune pour les vinyles et la musique physique. Il s’agit d’une journée dédiée à la découverte, à la collecte et au soutien de la scène musicale locale. Des disques exclusifs sont disponibles chez les disquaires indépendants participants, comme Total Heaven près de la place de la Victoire, qui participe activement chaque année. En 2023, des vinyles exclusifs de Nas, Mac Miller et des collaborations inédites sont proposés, notamment les Sessions Unik. Ces dernières, organisées à Radio France, réunissent deux artistes aux styles différents pour des collaborations éphémères, pressées sur des 45 tours limités à 300 exemplaires. Cette année, les sessions Unik ont donné naissance à trois nouveaux vinyles vendus lors du Disquaire Day : Laurent Bardainne & Prince Waly, Philippe Catherine & Catastrophe, ainsi que Uèle Lamore & Theo Crocker.

DISQUAIRE DAY
À noter : la prochaine édition du Disquaire Day se tiendra le 20 avril 2024.

En fin de compte, le vinyle est plus qu’un simple support musical. Il est un symbole de l’histoire du hip-hop en France, un lien entre le passé et le présent, et un élément essentiel de l’expression artistique. Alors que le hip-hop continue d’évoluer, le vinyle reste ancré dans cette culture dynamique, rappelant à tous les amateurs de musique que la tradition et l’innovation peuvent coexister harmonieusement.

Enjoy and stay tuned !

Elias SAAD

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
DRAKE VS KENDRICK, RÉSUMÉ DU BEEF
Pourquoi et comment la musique électronique a-t-elle pris une place aussi importante dans le rap ?
Actu du mois de mai