Start It

aea61bcc9461126f3205df77d2fee527

WE STILL DON’T TRUST YOU, par Future et Metro Boomin

PRÉSENTATION DES ARTISTES :

Metro Boomin est un producteur de musique américain, né le 16 septembre 1993 à St. Louis, Missouri. Il s’est fait connaître pour ses collaborations avec de nombreux artistes de renom tels que Future, Drake, Travis Scott, et 21 Savage. Sa production distinctive et son style novateur ont contribué à façonner le paysage sonore du hip-hop moderne. Il a sorti plusieurs projets solo acclamés par la critique, notamment “Not All Heroes Wear Capes” en 2018.

Future, de son vrai nom Nayvadius DeMun Wilburn, est un rappeur, chanteur et auteur-compositeur américain né le 20 novembre 1983 à Atlanta, en Géorgie. Il est considéré comme l’une des figures les plus influentes du hip-hop contemporain, grâce à son style singulier mêlant trap, mélodies mélancoliques et paroles introspectives. Future a sorti de nombreux albums à succès, dont “DS2” (Dirty Sprite 2), “Hndrxx“, et “The WIZRD“, établissant ainsi sa réputation dans l’industrie musicale.

ANALYSE DU PROJET :

Future et Metro Boomin se connaissent depuis longtemps. Ainsi, lorsque la nouvelle de leur mixtape “We Don’t Trust You” a été annoncée, il était clair que la sortie allait être un succès. L’album de Future et Metro Boomin contient un titre intitulé “Like That“, qui comprend un couplet de Kendrick Lamar. La chanson s’adresse aux ennemis du rappeur, en commençant par une référence au single numéro un de Drake et J. Cole, “First Person Shooter“.

Les paroles “We don’t trust you” suggèrent que Future aurait coupé les ponts avec Drake, peut-être à cause d’une femme avec laquelle les deux hommes auraient eu une relation. Peu de gens auraient pu s’attendre à ce que Kendrick Lamar s’en prenne à J. Cole et à Drake – d’un seul coup, les trois grands ont été anéantis.

Future et Metro Boomin reviennent avec WE STILL DON’T TRUST YOU, la suite de leur album de mars, WE DON’T TRUST YOU. Le deuxième album du duo contient 25 titres au total, dont la plupart donnent aux auditeurs une ambiance plus R&B que son prédécesseur, plus percutant. Cela ne veut pas dire que le nouvel album n’est pas dépourvu d’agressivité, comme en témoignent des titres comme “Nobody Knows My Struggle” et “All My Life ».

La première chose que vous remarquerez probablement à propos de We Still Don’t Trust You, la suite de We Don’t Trust You, c’est qu’il est long, 29 chansons sur 89 minutes. Il y a un passage de sept chansons à la fin, étiqueté “disque 2”, où Future et Metro Boomin reviennent au son trap majestueux de We Don’t Trust You. Les invités de l’album sont tous non crédités.

Le titre d’ouverture ressemble beaucoup au style de The Weeknd avant même que celui- ci n’apparaisse sur la chanson, et il semble qu’il ait été une grande influence tout au long de l’album. The Weeknd fait trois apparitions sur We Still Don’t Trust You, et il semble s’en prendre à Drake sur “All To Myself“, mais il ne s’agit pas d’un coup de gueule à la Kendrick. Il y a de nombreux points forts sur cet album. Le percutant ” Drink N Dance ” utilise des synthés des années 80, tandis que ” This Sunday ” est puissant et atmosphérique.

DRAKE VS LES AUTRES

The Weeknd défend ses “frères”, dénonce les leaks récents des morceaux de Drake et balance une petite vanne à propos de TikTok . A$AP Rocky aussi a choisi son camp. Forcément, on se souvient que Drake était plutôt sensible au charme de Rihanna à l’époque. Rocky ne va pas hésiter à insister là-dessus et à lâcher une petite vanne sur For All the Dogs, le dernier album de Drake.

En dehors de cette probable rupture, une autre semble évidente : celle entre Drake et Metro Boomin. Les frictions ont éclaté lorsque Metro Boomin a publié sur X un message exprimant sa déception face au manque de récompenses pour son album 2022, Heroes & Villains, par rapport à Her Loss de Drake et 21 Savage. Drake a répondu aux commentaires en unfollowant le producteur multi-platine sur les médias sociaux.

D’autres sous-entendus ou attaques sont présents sur WE STILL DON’T TRUST YOU. On est obligés de souligner le pont du cinquième morceau du projet, “This Sunday“. Future reprend l’air du refrain de “Feel No Ways“, gros morceau sorti par Drake sur Views en 2016. Le rappeur d’Atlanta a décidé d’adopter une méthode plus douce et c’est tout aussi efficace.

Pour conclure, tout le rap game américain s’unit petit à petit contre Drake et jusqu’où ça ira ? C’est difficile à imaginer, mais on ne va pas se mentir, c’est assez excitant à suivre.

Enjoy and stay tuned

Macéo Germain

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
DRAKE VS KENDRICK, RÉSUMÉ DU BEEF
Pourquoi et comment la musique électronique a-t-elle pris une place aussi importante dans le rap ?
Actu du mois de mai