Start It

webzine 1

Pourquoi et comment la musique électronique a-t-elle pris une place aussi importante dans le rap ?

Ce n’est plus un secret pour personne, la musique électronique a aujourd’hui une place prépondérante dans le hip-hop. Bien que tous les deux populaires, ces styles de musique semblent cependant assez éloignés tant au niveau musical que dans leur esthétique et ce qu’ils renvoient de manière globale. Et pourtant, le mélange des deux fonctionne et plaît, en démontre l’émergence de différents artistes tels que Winnterzuko en France. Mais alors qu’est-ce qui lie si bien ces deux mondes ? Le pont entre les deux est-il si récent que ce l’on pourrait penser.

1) Une relation en réalité vieille de plusieurs années

Tout n’a pas commencé seulement récemment à propos de la combinaison de ces deux styles. En fait, déjà dès l’émergence des deux en tant que tels dans les années 90, des ponts étaient déjà faits. Des groupes iconiques tels que The Prodigy (avec le morceau Their Law) ou encore Kraftwerk se sont mis à mettre des éléments électroniques dans leurs productions. Mais ce n’est pas par hasard si la musique électronique s’est vue être utilisée par des rappeurs. En effet, cette dernière permet aux artistes d’élargir leur palette artistique et une plus grande créativité. De plus, elle permet une forme de modernité et d’avant-gardisme de par l’utilisation de samples et de synthétiseurs. Elle confère également une identité visuelle particulière et unique. En clair, utiliser la musique électronique a été un moyen pour les artistes d’aller plus loin dans ce qu’ils veulent proposer. C’est pour cette raison que dans les années 2000, le mouvement a pris une plus grande ampleur grâce à des artistes tels que Kanye West, Timbaland ou encore DJ Premier.

2) L’émergence de nouveaux mouvements à partir des années 2010

Mais c’est à partir des années 2010 que l’union des deux styles atteint une forme d’apogée. Des styles comme la trap avec ses leads effrénées, ou le grime avec ses rythmiques complexes, ont commencé à voir le jour et se développer. Des artistes comme Chief Keef ou Skepta sont dans les plus gros représentants de ces styles.

Durant la fin des années 2010, d’autres mouvements comme la rage ont commencé à voir le jour. Longtemps resté niché, le style a été notamment popularisé par des artistes tels que Playboi Carti ou Trippie Redd. Mais ce n’est pas tout, car au même moment un autre mouvement commence à se populariser. Beaucoup disent que nous le devons à des artistes comme A.G Cook, SOPHIE ou encore 100,000 Gecs : l’hyperpop. En France, des sonorités proches ont notamment été expérimentés par des artistes comme Thanas. Et c’est grâce à eux que la musique électronique a pu prendre une telle ampleur dans le rap. Même si le terme d’ « hyperpop » peut aujourd’hui être utilisé à mauvais escient pour désigner des choses qui n’en sont pas, les faits sont tout de même là : la musique électronique est aujourd’hui pleinement assumée et encore plus florissante qu’avant dans le paysage du rap.  

3) Une alliance toujours gagnante

Aujourd’hui, les deux styles ensemble vivent leurs plus belles heures. En France, des collectifs comme Nava ont clairement pour volonté de reprendre tous les codes de la musique électronique et les inclure dans le paysage rap français. Des artistes comme Realo se sont vus sortir des projets purement EDM avec son projet Bassline en collaboration avec Tony Seng (d’ailleurs membre du collectif Nava).

Des artistes français comme Gesaffelstein ou encore Notinbed arrivent aujourd’hui à être présents dans les projets et albums des plus grosses têtes d’affiche de la planète, comme par exemple The Weeknd dans son album “After Hours“.

Finalement, aujourd’hui, cette alliance semble plus forte que jamais. Les collaborations entre rappeurs et producteurs électro se multiplient, donnant naissance à des morceaux innovants qui séduisent un public toujours plus large. Loin d’être un simple effet de mode, ce mariage semble appelé à perdurer, tant il permet aux deux genres de s’enrichir mutuellement. Qu’il s’agisse des pionniers américains ou de la nouvelle génération française, nul doute que cette synergie entre rap et électro continuera de marquer profondément l’évolution de la musique dans les années à venir.

Enjoy and stay tuned

Léo Szczek

partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Vous aimerez aussi
DRAKE VS KENDRICK, RÉSUMÉ DU BEEF
Pourquoi et comment la musique électronique a-t-elle pris une place aussi importante dans le rap ?
Actu du mois de mai